Les 4000 places attribuées au club pour la finale se sont vite envolées à Aurillac. Leur ticket en poche, les supporters du stade Aurillacois doivent maintenant s'organiser pour se rendre au stade Ernest Wallon de Toulouse samedi et apprendre le refrain de "Miracle" pour soutenir leurs joueurs.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Que chanter dans le stade Ernest-Wallon

"Aurillac - Oh! Oh! Aurillac" 
: ce ne sont pas exactement les paroles de la chanson "Miracle" de Julien Perretta

Mais quand on écoute les choeurs sur le refrain, c'est à s'y méprendre et le Stade Aurillacois conseille à tous les supporters de s'entraîner avant le grand départ pour Toulouse et le choc de la finale de ProD2 qui va opposer Aurillac à Bayonne samedi.
Car beaucoup de personnes sont attendues au stade Ernest-Wallon pour défendre les couleurs d'Aurillac , les 4000 places attribuées au club se sont très vite vendues et 2500 de plus auraient été vendues en ligne dans le Cantal.

Comment se rendre à Toulouse

Comme l'union fait la force, des départs de cars de supporters sont mis en place par le club.
Au total, on comptabilise six cars qui doivent partir samedi matin à 9h30 du parking du Prisme et revenir à Aurillac vers 22h30.
Le prix par personne s’élève à 17€ Aller/Retour.
Si vous voulez réserver une place, il faut vous adresser aux transports Ouvrier mercredi premier juin de 9h30 à 13h et de 14h30 à 18h. 

Que faire si on n'a pas de place?

Deux solutions s'offrent à vous si vous n'avez pu avoir de place pour Toulouse : la mairie d'Aurillac installe un écran géant au Gravier et France 3 diffuse la rencontre en direct samedi 4 juin à partir de seize heures.