Une couette made in Cantal élue « Produit de l’année »

Une couette fabriquée dans le Cantal est dans le palmarès 2020 des "Produits de l'année". / © L.Theodore / France 3 Auvergne
Une couette fabriquée dans le Cantal est dans le palmarès 2020 des "Produits de l'année". / © L.Theodore / France 3 Auvergne

Une couette made in Cantal vient d'être élue "Produit de l'année". Il s’agit de l'une des dernières innovations de l'entreprise Abeil, basée dans le Cantal depuis 1870.

Par S.B. avec Laetitia Theodore

Une couette fabriquée dans le Cantal est dans le palmarès 2020 « Produit de l’année ».  Dans l’usine de production basée à Aurillac, on peut découvrir ce que cette couette cache à l'intérieur : un garnissage en fibres, pensé pour être le plus confortable possible : « Ce qui a été recherché, c’est d’avoir un aspect chaleur et cocooning. Ce rembourrage est une fibre 100% Aerelle Soft Flex et il a des propriétés mécaniques intéressantes, c’est-à-dire un gonflant, un toucher plus soyeux et presque un aspect duvet », explique Hervé Venzac, directeur général d’Abeil.

Installée dans le Cantal depuis 1870, la firme Abeil est aujourd'hui l'un des leaders français du secteur. Chaque année, dans son usine, 500 000 couettes sont produites. « La matière première vient de Corée du Sud, de Taïwan et d’Afrique du Sud. C’est du polyester en partie d’origine recyclée, c’est-à-dire qu’il provient de bouteilles minérales recyclées à 50% », ajoute Hervé Venzac.

Quelque 250 couettes par jour

Une fois sortie des ballots, un système de tuyaux conduit les fibres directement dans la cardeuse. « La cardeuse va venir travailler la fibre pour en faire quelque chose de très soyeux et mettre les fibres toutes dans le même sens. A la sorte, un étaleur va permettre de déterminer le grammage de la couette. On a par exemple des nappes de 200 g/m², ce qui correspond à une couette d'été », ajoute le directeur. Une fois passé cette étape, il ne reste plus que les finitions faites à la main. Près de 250 couettes par jour passent entre les mains des couturières.

Dans l'usine, seulement 40% de la production sera vendu sous la marque Abeil : « Dans l’usine on produit pour différents distributeurs, par exemple Carrefour, Conforama, Intermarché… », confirme Mélanie Prat, responsable commerciale Abeil. C'est finalement sur Internet que la marque Cantalienne est la plus présente. L'année dernière, ses ventes y ont progressé de 30%.

Sur le même sujet

Les + Lus