• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Festival de théâtre de rue : un marché de professionnels à Aurillac

Professionnels et festivaliers ont le choix parmi plus de 600 compagnies pendant 4 jours au festival d'Aurillac. / © AA
Professionnels et festivaliers ont le choix parmi plus de 600 compagnies pendant 4 jours au festival d'Aurillac. / © AA

Le festival international de théâtre de rue d’Aurillac est un haut lieu de la créativité et les professionnels le savent bien. Ils sont nombreux à faire le déplacement pendant 4 jours à la découverte de nouveaux spectacles. Une aubaine pour les artistes.
 

Par Aurélie Albert

Parmi la foule de spectateurs qui vient assister aux différents spectacles, il n’y a pas que des amateurs. Il y a aussi des professionnels venus de toute la France, et même d’ailleurs. Leur objectif : dégoter des compagnies à programmer dans leur festival, leur événement, ou encore leur salle. « Il y a un lieu professionnel à Aurillac où les artistes et les professionnels acheteurs se rencontrent autour de débats, explique Marie France Pernin, chargée de production pour Carnages production. On peut aussi discuter autour d’un verre, c’est informel. On peut parler aussi des projets avenir ou au contraire de créations qui sont en cours. Aurillac fait partie des festivals où il y a beaucoup de professionnels qui viennent et qui voient les spectacles pour les acheter pour d’autres festivals, pour des services culturels, au niveau international aussi. Mais aussi, il y a une autre dimension au festival d’Aurillac, c’est que ça peut être un banc d’essai, avec des spectacles qui ne sont pas tout à fait terminé. Les compagnies viennent essayer leur spectacle devant le public, c’est une prise de risque, mais ça se fait assez à Aurillac ».
 

Passer du Off au In 


C’est le cas notamment des Frères Troubouch, deux frères venus de Belgique, pour qui Aurillac n’est pas une première. « On est venus l’année dernière dans le Off via une compagnie qui nous a invités et on est venus là-bas parce que c’est aussi une vitrine où on espère être vu et être programmé. Ça nous apporte des dates. On a fonctionné comme ça avec trois gros festivals, tu vas au off pour pouvoir ensuite être programmés. Ces festivals nous ont aidés justement à montrer notre spectacle et à être vus par des personnes qui veulent programmer des spectacles pour leurs évènements ». Cette année, ils sont passés dans la cour des grands et font partis des compagnies officielles du festival. 

Avec plus de 600 compagnies, le festival international de théâtre de rue d’Aurillac offre un panel de spectacles variés. « Ici, c’est quand même le plus gros rassemblement des arts de la rue, avec des spectacles pluridisciplinaires. Il y a des professionnels qui viennent directement des arts de la rue et des professionnels qui viennent de la scène nationale et internationale. Du coup, il y a une rencontre entre les professionnels qui se donnent des conseils entre eux, qui vont voir des petits spectacles, des petites créations de l’année et des artistes qui viennent pour rencontrer les professionnels. 
C’est un moyen pour eux d’anticiper leur prochaine programmation et de voir ce qui se fait de nouveau, les nouvelles formes contemporaines. L’idée, c’est de découvrir des spectacles que l’on n’aurait pas programmé dans notre festival, à telle saison. Les programmateurs sont là aussi pour la curiosité esthétique »
, évoque Peggy Desmeules, responsable de l’accueil des professionnels et des rencontres professionnels.
Des classiques aux nouveautés, les programmateurs font leur marché sur le festival d’Aurillac. Ils ont quatre jours pour trouver leur bonheur. 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Le plus gros camion du monde

Les + Lus