INSOLITE. Ovalie, vache star du Salon de l'agriculture et bientôt en tête des playlists ?

Ovalie, la vache Salers égérie du Salon de l'agriculture, a désormais sa chanson officielle composée par le groupe de rock festif auvergnat Wazoo, avec l'aide d'élèves du lycée agricole d'Aurillac. Une collaboration qui n'a pas fini de faire chanter et qui n'a pas manqué de faire réagir Emmanuel Macron.

Le Salon de l’agriculture a ouvert ses portes ce samedi 25 février, à la Porte de Versailles, à Paris. Un événement inauguré par le président de la République, Emmanuel Macron. Il n'a pas manqué de venir saluer Ovalie, la vache égérie du Salon.
Dans un tweet, Emmanuel Macron indique : « Avec Ovalie, l’égérie du Salon de l'Agriculture. Elle est la fierté de Marine et Michel, ses éleveurs, de Saint-Alyre, sa commune, et aujourd’hui, la fierté du Salon et de l’agriculture française ! ». 

La vache Salers avait quitté son Puy-de-Dôme natal pour arriver la veille dans la capitale.

Ovalie, vache Salers à la robe acajou, fait la fierté de ses éleveurs, Marine et Michel Van Simmertier, installés dans la commune de Saint-Alyre-ès-Montagne, située à 1100 m d’altitude.
En hommage à cette vache, le groupe Wazoo et des élèves du lycée agricole Georges-Pompidou d’Aurillac ont enregistré une chanson. Ils ont mis tout leur coeur et tout leur amour pour la race Salers dans une chanson qui pourrait bien devenir l'hymne du Salon de l'agriculture.

Jeff Chalaffre, auteur-compositeur, explique : « Ils ont ce côté à vouloir mettre en avant leur fierté, leur territoire, sans être passéistes, mais pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient. Ils veulent défendre ces traditions et c’est cela qu’on ressent dans cette chanson et dans le clip avec les élèves ».

Des lycéens qui jouent dans le clip

Car, en plus d'avoir co-écrit la chanson, ces élèves de terminale du lycée agricole sont aussi les acteurs du clip, au côté de la famille des propriétaires de la fameuse Ovalie. Lise Bergou, élève de terminale pro CGEA, raconte : « Au début on avait un peu peur de passer tous devant la caméra. Après, une fois qu’on a vu qu’on pouvait s’amuser et montrer qui on était, c’est là qu’on s’est tous donnés à fond ». Quentin Jougounoux, élève de terminale pro CGEA, ajoute : « On ressent de la fierté pour notre métier. Il n’est pas facile tous les jours mais il y a de l’avenir donc on est là pour ça ». Magali Bugeia, professeure à l'origine du projet, souligne : « Ils ne sont pas forcément en confiance avec le langage et l’expression. Se dire que ce qu’ils ont produit est quelque chose qui peut plaire aux gens ou qui peut toucher les gens, c’est quelque chose qui est tout à fait nouveau pour eux ».

durée de la vidéo : 00h01mn56s
Pour le Salon de l'agriculture, Ovalie, la vache égérie a son hymne officiel composé par le groupe de rock festif auvergnat Wazoo et une classe de terminale du lycée agricole d'Aurillac. Une collaboration qui n'a pas fini de faire chanter. Intervenants : Jeff Chalaffre, auteur-compositeur / Lise Bergou, élève de terminale pro CGEA / Quentin Jougounoux, élève de terminale pro CGEA / Magali Bugeia, professeure à l'origine du projet ©L .Théodore / L. Ribes / M. Canuto



Un président de la République qui réagit

La chanson a été remarquée. Jeudi 23 février, le président de la République a réagi en commentant le clip sur YouTube : « Bravo aux étudiants du lycée agricole d’Aurillac, quel talent ! Magnifique mise en avant du savoir-faire auvergnat. On se voit au Salon ? ». 

Wazoo a répondu : "Nous y serons avec les élèves le 1 mars pour chanter avec Ovalie. On aura de la Gentiane cantalouse. On se donne rendez vous à l'heure de l'apéro ?". Les auteurs de la chanson n’en attendaient pas tant. En un mois, le clip comptabilise plus de 53 000 vues.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité