Cantal : avec la canicule, une hausse de la consommation de bouteilles en plastique ... et donc du recyclage

Publié le Mis à jour le

La canicule semble toucher à sa fin, mais elle a déjà eu de nombreux effets, parmi lesquels une hausse de la consommation de boissons et très logiquement une hausse du nombre de bouteilles de plastique à recycler. C'est ce qu'a pu constater le centre de tri de Cramades, dans le Cantal.

Déjà plus de dix jours que le thermomètre affiche plus de 30 degrés à Saint-Flour. Conséquence, une consommation de boissons en nette progression partout, et des bacs jaunes qui se transforment en malle au trésor. Une impressionnante quantité de plastique qui poursuit sa vie au centre de tri, comme à Cramades, dans le Cantal.

"Avec les fortes chaleurs, on a ressenti un apport un peu plus important sur les bouteilles en plastiques", estime Julien Jin, responsable du centre de tri. Pour mesurer cette augmentation, il faudra attendre le bilan annuel. L'an dernier, un peu plus de 153 tonnes de bouteilles en plastique ont été triées ici, à partir des collectes de trois communautés de communes.

"Chaque année nous avons un peu plus de consommation, et donc plus d'arrivées sur le centre de tri de bouteilles de ce type. Ça représente à peu près 75 tonnes de PET clair chaque année pour 44 500 habitants, et 30 tonnes de PET foncé", détaille Myriam Lombard, directrice du syndicat des territoires de l'Est Cantal.

Des bouteilles qui seront recyclées et transformées notamment en polaire. Une ressource importante pour le centre de tri puisque chaque tonne de plastique est revendue de 300  à 400 euros. Quant aux capacités de tri, elles sont loin d'être atteintes, puisque seulement une bouteille sur deux est collectée aujourd'hui.
 
durée de la vidéo: 01 min 22
Cantal : avec la canicule, une hausse de la consommation de bouteilles en plastique ... et donc du recyclage ©France 3 Auvergne