• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Dans le Cantal, le patrimoine a le parfum d'un bistrot d'autrefois

A l'occasion des journées du Patrimoine, Marinette accueille des clients deux jours par an à Chaudes-Aigues dans le Cantal. / © Brigitte Cante
A l'occasion des journées du Patrimoine, Marinette accueille des clients deux jours par an à Chaudes-Aigues dans le Cantal. / © Brigitte Cante

Il n'y a pas que les musées, les châteaux ou les grandes institutions à visiter. A Chaudes-Aigues dans le Cantal, un bistrot ouvre ses portes deux jours par an pendant les Journées du Patrimoine. L'occasion de redécouvrir son décor Art Déco et le goût de ses apéritifs anciens.
 

Par V.M avec B.Cante

A Chaudes Aigues dans le Cantal, le café Costeroste est le témoin d’un autre temps. Depuis 1920 il appartient à la même famille et Marinette montre fièrement aux clients une photo que Robert Doisneau lui-même a fait de ses parents.
Depuis la fermeture du café en 1983, Marinette et son mari ont préservé le mobilier et le décor d’origine. Un patrimoine endormi qui s’éveille deux jours par an. Il faudra maintenant attendre 2019 pour s'installer au comptoir du café Costeroste et goûter l’absinthe servie par Marinette.
 
Un café d'autrefois à Chaudes-Aigues
A Chaudes-Aigues dans le Cantal, un bistrot ouvre ses portes deux jours par an pendant les Journées du Patrimoine. L'occasion de redécouvrir son décor Art Déco et le goût de ses apéritifs anciens. Intervenants : Marinette et Jean-Claude Puechmaille, propriétaires du café Costeroste - Brigitte Cante, Jean Jazeix, Alain Bertrand, Gilles Malfray

Sur le même sujet

Simone l'élue

Les + Lus