Des pâtes 100% auvergnates bientôt commercialisées

Il met le Cantal à l’heure italienne. Après le succès de ses pâtes auvergnates vendues à la carte de son restaurant, Jean-François Roche passe à la vitesse supérieure. Il lance la commercialisation à grande échelle de ses pâtes à la sauce auvergnate. Un défi de taille pour cet entrepreneur cantalien.

Dans ce restaurant à Saint-Flour dans le Cantal, les raviolis à la farce de pounti et ceux au bœuf de Salers sont particulièrement appréciés par les clients. Des pâtes fraîches fabriquées en Auvergne et confectionnées à partir de farines et de matières premières locales. Le succès est tel que le créateur de ces pâtes a décidé d’industrialiser le processus de production. “Pour l’instant, on est dans de la production artisanale, indique Jean-François Roche, créateur de Pastavergna. Une fabrication représente 14 kilos de pâtes. Quand on aura créé une fabrique à pâtes, on pourra aller jusqu’à 600 kilos”

Prévu pour 2025

Pour y arriver, l’entrepreneur va bientôt emménager dans de nouveaux locaux à Saint-Flour. Il détaille le processus de fabrication prévu : “On produit les raviolis. Ils sont ensuite refroidis et conditionnés. On les stocke dans la chambre froide pour partir ensuite en livraison”Des pâtes sèches et fraîches seront donc produites dans un bâtiment de 700 mètres carrés. “Les travaux sont conformes à nos plannings, précise le chef d’entreprise. Nous pourrons commencer dès la fin de l'année 2024". 

Conquérir Paris

Avec ses pâtes auvergnates, Jean-François Roche espère conquérir de nouveaux marchés, notamment au-delà des frontières de la région. Il a même conçu une nouvelle forme de pâtes, qui représente l’Auvergne. Elles seront bientôt distribuées dans des collectivités ou en grandes surfaces. Dominique Sabot, directeur commercial d’Uniplaneze, un distributeur de pâtes, souligne : “Aujourd’hui, l’aligot, la truffade ou encore le bœuf d’Aubrac sont de plus en plus connus. Je pense que les pâtes auvergnates auront une bonne perception en région parisienne”

En janvier 2025, les pâtes sèches seront les premières à être produites à grande échelle, avec l’objectif de faire rayonner la gastronomie auvergnate partout en France. 

Propos recueillis par Yoann Dorion / France 3 Auvergne.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité