Cet article date de plus de 3 ans

Le jardin inutile et magique de Bassignac, dans le Cantal

Si vous aimez l'aventure, rendez-vous à Bassignac, dans le Cantal. Vous y découvrirez un labyrinthe textile géant. 600 mètres d'étendage de vêtements en tous genres. C'est la nouvelle attraction du "jardin délirant", un jardin dédié à la création à partir du textile.
L'image est impressionnante : celle d'une lessive géante étendue au fond du jardin. en tout, ce sont près de 600 mètres de fils, 2000 pinces à linge et 10 m3 de vêtements qui ont servi à construire un labyrinthe. Et il faut bien le reconnaître, entre pantalons, chemises et draps, il n'est pas toujours facile de trouver son chemin, quelle que soit sa taille.
 
durée de la vidéo: 02 min 04
L'étrange labyrinthe textile de Bassignac, dans le Cantal


Le labyrinthe a été dessiné ici, dans un atelier où se concrétisent toutes les idées de Michelle Dallon. C'est elle qui a créé le jardin textile de Bassignac en 1999.  Elle anime aussi une association dédiée au réemploi des textiles, avec des ateliers de fabrication et des animations toute l'année. 

J'étais tisserande et couturière, je fabriquais des collections de prêt-à-porter, et en 2010, j'ai eu envie de changement.  Virage à 180, j'ai fermé mon atelier et j'ai décidé de travailler l'inutile. Tout ce que je fais est complètement inutile, c'est pour faire joli !

Depuis 2012, Michèle Dallon ouvre son jardin personnel à la visite. Un jardin "délirant" où ses créations ne durent qu'un instant. "J'aime l'idée de l'éphémère. Ca me réjouit. Et puis ça fait que le jardin change tout le temps ! Ce que je fais se fane, se délabre, s'abîme, et donc je dois renouveler le jardin sans arrêt."

Les arbres et les plantes changent donc de parures régulièrement, à chaque fois que la maîtresse des lieux trouve une nouvelle idée. Il paraît même qu'ils organisent des défilés de mode, certains soirs d'été.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs tourisme économie