• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Une centaine d'élèves confinés à cause d'une odeur suspecte à Vienne (Isère)

Une odeur nauséabonde a obligé au confinement d'une centaine d'enfants pendant une partie de l'après-midi ce jeudi 16 mai. Ils ont ensuite été transportés vers un autre groupe scolaire. On ne sait toujours pas d'où provient cette "puanteur".

Par France 3 Alpes

104 enfants et neuf adultes du groupe scolaire situé rue Lafayette à Vienne, ont passé leur après-midi à l'abri dans une salle de leur établissement, avant d'être pris en charge par un service de bus mis en place par la mairie. Ils ont été transportés vers une autre école où leurs parents ont pu les récupérer.

A l'origine du confinement, une forte et désagréable odeur perçue, dans un premier temps, comme une odeur de gaz. Arrivés sur place vers 14h15, les pompiers ont très vite établi qu'aucune fuite n'était en cours et les relevés effectués dans l'atmosphère n'ont révélé la présence d'aucun gaz. Il n'y avait donc aucune menace d'explosion.

En fin d'après-midi, les services techniques de la ville et les responsables de la distribution de l'eau cherchaient toujours l'origine de cette odeur.

Deux pistes sont privilégiées. On évoque les égouts mais aussi une rivière en contrebas qui, sous l'effet de la crue, pourrait charrier des matières malodorantes et en décomposition.

Sur le même sujet

Lyon : l'histoire du tunnel de Fourvière

Les + Lus