Chapitre en liquidation judiciaire, que va-t-il advenir de la librairie Arthaud à Grenoble?

La libraire Arthaud est menacée de fermeture / © D. Semet. France 3 Alpes
La libraire Arthaud est menacée de fermeture / © D. Semet. France 3 Alpes

Le Tribunal de commerce de Paris a déclaré, ce lundi 2 décembre, le réseau des librairies Chapitre en liquidation judiciaire avec poursuite de l'activité jusqu'au 7 janvier. Les repreneurs ont donc un petit mois pour se faire connaître. Dans ce contexte, quel sera l'avenir de la librairie Arthaud?

Par France 3 Alpes avec AFP

Vieille de 200 ans, la librairie Arthaud de Grenoble a fait l'objet d'un soutien sans faille de la part des Grenoblois. Plus 60.000 personnes ont signé la pétition pour soutenir ce "monument culturel" de la capitale des Alpes. Mais aujourd'hui, cela ne suffit plus. Son actuel directeur, qui comptait la reprendre, s'est mis sur la touche.

   >>> Lire aussi Le directeur suspend son offre

Et pourtant. L'enjeu de la liquidation judiciaire "est de transmettre le plus possible de librairies à des repreneurs dans les plus brefs délais et de préserver le plus d'emplois", a précisé Michel Rességuier, président des Librairies Chapitre, qui essuient des pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros depuis leur constitution en 2009. "Nous voulons céder les librairies dans leur intégrité et très vite, vendre les fonds de commerce avec les contrats de travail et les stocks attachés", a-t-il détaillé.

Un comité d'entreprise extraordinaire est prévu ce mardi pour annoncer le nombre de repreneurs potentiels, a indiqué le président, précisant que "les librairies resteront ouvertes jusqu'au 7 janvier". Des dizaines de manifestations d'intérêt ont été déposées au cours des dernières semaines, affirme la direction.

DMCloud:133069
Rappel - affaire librairie Arthaud

Un délai très court


Les syndicats ont fait part de leur côté de leur inquiétude. "La période d'observation est seulement d'un peu plus d'un mois. C'est très court comme délai, comparé à Virgin qui avait eu quatre mois", relève Fabrice Eyrauld, délégué CFDT. "Si on arrive à redresser l'activité au 7 janvier, on continue, mais cela semble peu probable", a-t-il déclaré.

L'ouverture d'une "procédure collective avec poursuite d'activité ne devrait rien changer aux conditions de reprise. Au contraire, elle devrait permettre de les accélérer", a assuré de son côté Michel Rességuier.

Le réseau Librairies Chapitre est une filiale du groupe Actissia (France Loisirs, Chapitre.com), numéro 2 de la distribution du livre en France. Le site internet chapitre.com, société distincte des librairies Chapitre, n'est pas concerné par cette procédure collective.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus