Chassé-croisé des vacanciers : de la pluie, quelques ralentissements mais un trafic plutôt fluide

On s'attendait à un week-end de galère sur les routes d'Auvergne Rhône-Alpes. Le samedi 17 février, journée de chassé-croisé, était classé "noir" par Bison Futé dans la région. La circulation est plus fluide que prévu même si des ralentissements subsistaient à la mi-journée sur l'A43. 

Des embouteillages aux abords des stations de ski sur l'A43 près de Chambéry.
Des embouteillages aux abords des stations de ski sur l'A43 près de Chambéry. © France 3 Alpes
Les nouveaux vacanciers arrivent dans les Alpes samedi 17 février. Mais avant de pouvoir chausser les skis, il fallait affronter la pluie et les embouteillages. La journée était classée "noir" par Bison Futé pour ce premier week-end de chassé-croisé entre les zones A et C. 


Malgré tout, pas de grosses galères pour les automobilistes. On a compté sur cette autoroute "25 kilomètres de bouchons cumulés entre Lyon et Albertville, en Savoie, un niveau de fluidité bien supérieur à ce que l'on avait prévu", a indiqué un porte-parole d'AREA, filiale du groupe APRR et gérant des autoroutes rhône-alpines.


Au niveau national, la journée de samedi est classée orange dans le sens des départs par Bison Futé, dont les conseils semblent avoir été suivis par les amateurs de sports d'hiver, qui pourraient avoir reporté leurs départs à dimanche.

Vers 14H00, Bison Futé ne recensait plus qu'un bouchon de 1 km sur l'A43 de Lyon vers Modane-Italie (sens nord-sud) auquel s'ajoutait une circulation en accordéon sur une dizaine de kilomètres en Savoie.


Une journée "plus rouge que noir"


"Nous enregistrons des ralentissements classiques sous les tunnels avant Chambéry et aux gares de péage, mais la journée se déroule plutôt bien. Sur le terrain, c'est plus rouge que noir", ajoute le porte-parole d'AREA.

En revanche, la circulation était plus chargée sur le chemin de retour des stations avec, vers 14H00, 9 km de bouchons en Isère sur l'A43, de Modane vers Lyon.

Le deuxième week-end des congés scolaires en France concerne la zone A 1 (notamment les académies de Lyon et de Grenoble) et la zone C 2 (notamment les académies de Créteil, Paris, Versailles). Cette configuration est en général celle qui provoque les plus grosses difficultés dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trafic routier stations de ski économie tourisme transports