Clermont/Bordeaux-Bègles : victoire bonifiée recommandée pour l'ASM

Trouver la clef de la constance, c'est l'enjeu de ces derniers jours pour les joueurs de l'ASM. / © France 3 Auvergne
Trouver la clef de la constance, c'est l'enjeu de ces derniers jours pour les joueurs de l'ASM. / © France 3 Auvergne

Malgré sa défaite 21 à 13 vendredi contre les Ospreys, l'ASM Clermont-Auvergne peut encore assurer sa qualification en 1/4 de finale de Coupe d'Europe, sans dépendre des résultats des autres équipes. Pour cela, elle doit l'emporter dimanche face à Bordeaux-Bègles avec le point de bonus offensif.

Par Céline Pauilhac, Pierre-Olivier Belle

Malgré son effondrement en seconde période vendredi dernier contre les Ospreys et la défaite 21 à 13, l'ASM peut encore assurer sa qualification en 1/4 de finale de Coupe d'Europe, sans dépendre des résultats des autres équipes... Pour cela elle doit l'emporter dimanche 24 janvier face à Bordeaux-Bègles, avec le point de bonus offensif.

Au tableau noir cette semaine, les jaunes et bleus vont de nouveau étudier ce qui n'a pas marché et ce qui rend l'équipe si irrégulière. Il va leur falloir retrouver les fondamentaux, faire le bon choix dans la seconde et surtout communiquer avec ses partenaires... A quelques jours du match contre l'UBB, Franck Azéma montre quelques signes d'inquiétude : "On a gagné deux fois à l'extérieur et on n'a pas été capable de gagner une troisième fois. On avait quand même le match en main et au fil du match on s'est effrité, on a perdu le territoire sur la fin du match, sur les 10 dernières minutes, le dernier quart d'heure même. J'espère qu'on va être capable d'avoir de la qualité ce week-end".

Des joueurs lucides mais déterminés

Pourtant dominateurs pendant plus de 40 minutes, les avants de l'ASM Clermont-Auvergne ont vu le match contre les Ospreys leur échapper sans vraiment comprendre pourquoi... Et particulièrement chez les premières lignes, l'ignorance est un état détesté. "Toutes les critiques sont justifiées étant donné qu'on n'est pas dans les clous et qu'on a pas rempli nos objectifs. Maintenant, rendez-vous dimanche, faisons un grand match. On va tâcher d'accrocher cette qualification parce que je pense que tout le groupe a envie d'aller plus loin", assure le talonneur Benjamin Kayser.

Chez les secondes lignes aussi, le constat est amer, mais les grands joueurs aiment, paraît-il, être au pied du mur. "On a un peu la pression, on arrive à sortir des très beaux matches, maintenant à nous de faire le boulot", a déclaré Paul Jedrasiak à l'issue d'un entraînement lundi. L'ASM pourrait retrouver dimanche Nick Abendanon et Hosea Gear, deux possibles facteurs X. Histoire de sortir de l'hiver avec le sourire...

Le point avant le match ASM-Bordeaux
Malgré son effondrement en seconde période vendredi dernier contre les Ospreys et la défaite 21 à 13, l'ASM peut encore assurer sa qualification en 1/4 de finale de Coupe d'Europe sans dépendre des résultats des autres équipes... Pour cela elle doit l'emporter dimanche 24 janvier face à Bordeaux-Bègles avec le point de bonus offensif. Intervenants : Frank Azéma (Entraineur de l'ASM Clermont Auvergne), Benjamin Kayser (Talonneur de l'ASM Clermont Auvergne), Paul Jedrasiak (Deuxième ligne de l'ASM Clermont Auvergne) - France 3 Auvergne - Pierre-Olivier Belle, Maurice Tiouka, Gilles Malfray

 

Sur le même sujet

Les + Lus