Coronavirus COVID 19 : suivez l’évolution du nombre de patients en réanimation en Auvergne-Rhône-Alpes

En Auvergne-Rhône-Alpes, 85 patients atteints du coronavirus COVID 19 sont en réanimation ou en soins intensifs le vendredi 5 juin, selon les données publiées par Santé Publique France. La région est la quatrième de France en termes de patients en réanimation.

Au 5 juin, on comptabilise 85 personnes atteintes du coronavirus COVID 19 en réanimation dans les hôpitaux d'Auvergne-Rhône-Alpes.
Au 5 juin, on comptabilise 85 personnes atteintes du coronavirus COVID 19 en réanimation dans les hôpitaux d'Auvergne-Rhône-Alpes. © Douglas Magno / AFP

Au total, 85 patients atteints du coronavirus COVID 19 sont toujours en réanimation ou en soins intensifs en Auvergne-Rhône-Alpes, selon les chiffres partagés par l’organisme Santé Publique France vendredi 5 juin. La région a la quatrième plus forte densité de malades en réanimation. En tête, l’Ile-de-France, avec 503 patients, suivie par le Grand-Est (130 patients) et les Hauts-de-France (106 patients).

Répartition des patients en réanimation

Plus de la moitié de ces patients sont pris en charge dans le Rhône, qui compte un total de 44 malades en réanimation. La Loire compte 14 patients et l’Isère, 6 patients. Tous les départements ne sont donc pas égaux face à l’épidémie. L’Allier et l'Ain, par exemple, ne comptent quant à eux aucun malade en réanimation, et les départements du Cantal, de la Drôme et de la Haute-Loire n’ont qu’un malade pris en charge.

Nombre de malades en réanimation par département le vendredi 5 juin:

Ain : 0
Allier : 0
Ardèche : 6
Cantal : 1
Drôme : 1
Isère : 6
Loire : 14
Haute-Loire : 1
Puy-de-Dôme : 5
Rhône : 44
Savoie : 2
Haute-Savoie : 5

Le nombre de patients actuellement en réanimation en raison du coronavirus par département est à retrouver sur la carte ci-dessous.

L'évolution du nombre de patients en réanimation dans la région

Avec un pic de patients en réanimation atteint le 6 avril dernier (783 patients), la région Auvergne-Rhône-Alpes a été sévèrement touchée par l’épidémie. Depuis ce pic, le nombre de cas en réanimation enregistre une baisse régulière, comme on l’observe sur cette courbe.

La courbe des hospitalisations suit un tracé similaire, avec un pic constaté le 13 avril, où 3 055 patients étaient hospitalisés.

 

Recommandations face au COVID-19 

Les précautions données par le gouvernement afin d'éviter la contamination :

- Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
- Tousser ou éternuer dans son coude ou dans son mouchoir
- Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter
- Éviter de se toucher le visage
- Respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres
- Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades

"En l’absence de traitement, la meilleure des protections pour vous et pour vos proches est, en permanence, le respect des mesures barrière et de la distanciation physique. En complément, portez un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée", préconise le gouvernement sur son site internet.


J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 :

Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation ;
si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU (15) ou j’envoie un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société