Coronavirus : la Région Auvergne Rhône-Alpes débloque une aide de 32 millions d'euros pour la culture

Alors que de nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron sont attendues ce mercredi 6 mai, la Région annonce son plan de soutien aux acteurs culturels en Auvergne-Rhône-Alpes. 32 millions d'euros seront répartis pour sauver un secteur fragilisé par la crise sanitaire.

Le siège de la région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon
Le siège de la région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon © A. Henry
La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque une aide de 32 millions d'euros pour sauver les acteurs culturels, un secteur fortement touché par la crise sanitaire.

Alors que de nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron sont attendues ce mercredi 6 mai pour soutenir la Culture, la Région annonce un grand plan de soutien.

Des dizaines de festivals annulés, des salles de cinéma closes, des théâtres à l'arrêt, des compagnies suspendues à la situation sanitaire…face à la crise, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a mené une concertation avec les représentants du monde culturel régional pour recenser les besoins et éviter leur naufrage.

Lundi 4 mai, le président de la Région, Laurent Wauquiez, et Florence Verney-Carron, vice-présidente de la Région en charge de la Culture ont détaillé le plan d'aide pour tous les acteurs culturels dont la Région est partenaire. 
 

Des subventions même pour les festivals annulés

Pierre angulaire pour les directeurs de festival, la Région s'engage à subventionner les festivals même s'ils ont été annulés

Une bouffée d'air attendue par Samuel Riblier, le directeur de Jazz à Vienne, festival subventionné à hauteur de 16 % par la Région, "le festival s'organise tout au long de l'année, nous avons des frais fixes incompressibles, ce sont les salaires."
Cette aide permettra de sauver la dizaine d'emplois. 
 

Nous venions de résorber le déficit. On s'attendait à fêter dignement nos 40 ans lors de l'édition 2020, c'est dur mais cette aide nous rassure. On peut se projeter dans l'après - anticipe Samuel Riblier, le directeur de Jazz à Vienne.


Ce soutien de la Région est aussi salué du côté des festivals de cinéma à l'instar du Festival "Reflets du cinéma ibérique et latino-américain". La manifestation, organisée par le cinéma le Zola à Villeurbanne (Rhône) devait se tenir du 18 mars au 1er avril. Elle est reportée à l'automne. Mais des charges ont déjà été engagées. Ce plan d'aide compensera certaines pertes financières.
 

Des prêts jusqu'à 20 000 euros

Olivier Calonnec, directeur du cinéma le Zola à Villeurbanne (Rhône), reste prudent et s'interroge. "Il y a beaucoup d'annonces mais concrètement, quelle sera la mise en oeuvre ?". 
Sa structure a perdu 117 000 euros entre mars et juin. Pour maintenir l'emploi sans entamer sa trésorerie, le Zola a fait une demande d'emprunt auprès des banques.
La Région propose des prêts aux structures culturelles. Si les banques refusent la demande de prêt, la Région s'engage à avancer entre 3000 et  20 000 euros à taux zéro.
 

Des aides pour toutes les structures

Les lieux culturels soutenus par la Région pourront solliciter une aide pour compenser les pertes liées à l'annulation ou au report des projets. La Région garantit une participation aux frais fixes des structures en référence à l'année 2019.
 

Un élargissement des critères


Dès le mois de mars, la Région a mené la concertation auprès des 1200 structures et artistes qu'elle soutient. Très vite, un fonds d'urgence se met  en place pour aider les structures à rembourser leurs investissements. 150 dossiers sont déposés. " Nous nous sommes aperçus que beaucoup ne pouvaient être éligibles, nous avons donc prolongé la durée de cette aide jusqu'au 30 août et élargi les critères" précise Florence Verney-Carron, vice présidente de la Région. La Région participera aux frais fixes des structures. 
Les lieux culturels et les artistes soutenus par la Région pourront solliciter une aide pour compenser les pertes liés à l'annulation ou au report des projets.
 

4 millions pour le cinéma

Le plan annonce diverses aides pour soutenir la création cinématographique et les salles de cinéma indépendantes. Celles qui s’engageront à organiser entre le 1er septembre et le 31 octobre 2020, une mise en valeur de films tournés en région durant une semaine recevront une subvention de 1 500 euros. Un appel à projets similaire a également été lancé auprès des librairies.
 

Et après? 


La Région travaille en étroite collaboration avec la DRAC "pour ne laisser personne au bord". Le Conseil régional aidera à l'équipement des lieux pour faire respecter les mesures barrières. Les dispositifs ont été pensé dans l'urgence mais déjà l'après se construit. Florence Verney-Carron assure soutenir en particulier les artistes intervenants dans les écoles. La Région insistera sur leur place dans l'éducation à la rentrée prochaine.


Les acteurs culturels saluent ce fonds exceptionnel mais tous s'interrogent comme Yves Pignard, directeur du théâtre des Marronniers à Lyon "les spectateurs seront-ils prêts à revenir et comment se relever en cas de deuxième vague à la rentrée ?"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société culture cinéma solidarité économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter