Coronavirus et vacances : dans les Alpes, les stations de montagne misent tout sur la saison estivale 

Après une saison d’hiver amputée à cause de la crise du coronavirus, les professionnels de la montagne veulent croire aux effets bénéfiques d'un déconfinement réglementé sur le tourisme des français dans l'hexagone. Pour eux, cet été 2020, c’est le moment ou jamais.

Vacances à la montagne
Vacances à la montagne © Gio Fleming - Les Gets Tourisme
Depuis trois ou quatre ans, la montagne en été est la deuxième destination préférée des français derrière le littoral qui caracole en tête. Chaque année, les statistiques connaissent une lente progression mais cette saison pourrait bien être celle qui donnera un grand coup d’accélérateur au secteur.

Des Alpes aux Pyrénées en passant par le Jura, les Vosges ou la Corse, tous les massifs ont une carte à jouer cette année.
 
Station de Valmeinier - Savoie (73)
Station de Valmeinier - Savoie (73) © APernet - Valmeinier
 

« La montagne tout naturellement »


… c’est le slogan de la prochaine campagne de communication qui sera lancée mi-juin à la télévision. Au lendemain de la fermeture générale des stations de sports d'hiver le 15 mars dernier, Jean-Marc Silva, directeur de l'association France Montagnes, a travaillé sur une stratégie de relance en collaboration avec différents partenaires et notamment les représentants de tous les massifs français. « Une démarche unique de solidarité et de mutualisation de moyens dont le but est de faire connaître la montagne pour ensuite permettre à chaque département, région, station, de communiquer sur leurs offres respectives », explique Jean-Marc Silva.

Pour lui, cette démarche est fondamentale si le secteur veut passer un message fort au public. Un message relayé également par cette association qui représente les acteurs de la filière et fait la promotion des activités 4 saisons en France et à l’international. 
 
Vacances nature en Haute-Savoie (74)
Vacances nature en Haute-Savoie (74) © - V.Ducrettet / Les Gets Tourisme

En Haute-Savoie aux Gets, cet été il est impératif de proposer des activités nature. « Le tourisme estival sera probablement domestique, la montagne est une valeur refuge et sera l’assurance de se ressourcer en famille ou entre amis, dans de grands espaces » précise Chrystelle Félisaz, responsable presse et communication.

 « Oxygénation, animations ou événements permettront aux vacanciers de prendre un bon bol d’oxygène après cette longue période de confinement et surtout, en toute sécurité » poursuit-elle. L’un des évènements phare de l’été dans cette station et dans les Alpes devrait être Alta Lumina fin juillet.
 
Vallea Lumina 2020 - Whistler (Canada)
Vallea Lumina 2020 - Whistler (Canada) © Moment Factory

Ce parcours nocturne imaginaire est une innovation, un concept inédit présenté pour la première fois dans une station européenne. Il devrait attirer beaucoup de monde alors, comment gérer ? L’équipe y travaille... Pour Chrystelle Félisaz, « la logique voudrait que l’on régule l’entrée des visiteurs et leur circulation, les gestes barrières ne sont pas incompatibles avec de gros évènements s’ils sont bien anticipés. D'ailleurs, les services de la station et les socioprofessionnels sont déjà mobilisés».

 

Tous les massifs au diapason


Aux 2 Alpes, en Isère, on propose l’évasion, le changement d’horizon et la montagne sportive. Le terrain de jeu est immense. Située aux portes du parc national des écrins, cette station offre plus de 200 km de sentiers et les environs font aussi le bonheur des cyclotouristes depuis très longtemps.
 
© Les 2 Alpes - Luka Leroy

Le message de la station : l’été 2020 ne sera peut-être pas ordinaire mais il sera "toujours extraordinaire à la montagne". Aux 2 Alpes, il sera possible de pratiquer toutes sortes d'activités car la station s’y engage, s’y prépare et s’adaptera à la législation du moment.
 
© OT2A / via ferrata - Luka Leroy

Rien ne pourra se faire sans le respect des gestes barrières et des nouvelles règles de vie. Un label d’engagement a même été créé pour certifier l’application de ces mesures sanitaires à l’échelle de la station (magasins, restaurants, bars, prestataires d’activités, hôtels…).

Quelques soient les informations que l’on cherche, presque toutes les stations affichent les mêmes arguments. Grands espaces, démarche environnementale et surtout sécurité.

 

La montagne bien-être


La notion de bien-être séduit chaque saison un peu plus. Au-delà de cette crise sanitaire, ces dernières années, les fortes canicules avaient déjà amorcé un regain d’intérêt pour les séjours d'altitude naturellement rafraîchissants. Les réservations en ont profité, lentement, progressivement, mais toujours à la hausse.

 
© OT2A - Monica Dalmasso

Cet été 2020 semble être le bon moment pour dynamiser cet élan. Exemple à Valmeinier en Maurienne (Savoie), où depuis l’annonce du déconfinement et des vacances version -cocorico- le téléphone n'arrête pas de sonner !
« Nous avons observé une hausse des appels téléphoniques » confirme Séverine Noraz-Bas de l’Office de Tourisme.
 
Valmeinier est une station à l'image "éco-friendly" plutôt tournée vers les activités de plein air. Avec 10 000 lits touristiques et 25 000 visiteurs annuels, «les professionnels de la montagne sont optimistes car cet été est le bon moment pour séduire la clientèle qui ne venait pas ou plus à la montagne » continue Séverine Noraz-Bas. «Pour l’instant, les tendances de réservation sur la saison estivale ne sont pas encore flagrantes mais nous pensons que les Français attendent la prochaine annonce du Gouvernement pour s’engager et confirmer leur venue».
 
Cours de fitness collectif
Cours de fitness collectif © Office de tourisme - Valmeinier (73)

Même son de cloche à France Montagnes où Jean-Marc Silva confirme « Ça bouge. A l'annonce du déconfinement par le gouvernement, du jour au lendemain, les sites internet ont connu un pic de fréquentation et de consultations. + 40% d’activité par rapport à l’an dernier à la même période ».

 

Les enjeux


A quelques semaines de l'été et du début des congés, les professionnels sont lucides. Les enjeux sont doubles, à la fois sanitaires et économiques. S’adapter, rebondir, les montagnards savent le faire. C’est dans leur ADN tant ils sont coutumiers des imprévus, des caprices de la nature mais aujourd’hui, la tempête semble se lever.

Cet été, les valeurs et les atouts de la montagne seront pour eux une belle opportunité de répondre favorablement aux attentes de nombreux de français. S'ils visent juste, ils pourraient finalement tirer grand avantage de cette crise sanitaire. Reste une condition : voir s'envoler le périmètre des 100 kilomètres.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus vacances montagne nature sorties et loisirs société deux alpes santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter