La cour d'appel relaxe Petzl après l'accident sur la via ferrata de Grenoble

Une longe Petzl / © France 3 Alpes
Une longe Petzl / © France 3 Alpes

Le fabricant de matériel de montagne a été relaxé par la Cour d'appel de Grenoble après un accident survenu en mai 2011 sur la via ferrata de la Bastille, à Grenoble.

Par Jordan Guéant

La décision est tombée le 13 mars. Elle est désormais définitive. La Cour d'appel de Grenoble a relaxé l'équipementier de montagne Petzl dans une procédure engagée à la suite d'un défaut de fabrication sur une longe d'escalade de type "Scorpio".

Le 5 mai 2011, un jeune grimpeur de 25 ans avait été très grièvement blessé après une chute de 20 mètres sur la via ferrata de la Bastille, à Grenoble. La victime est depuis aveugle. La longe installée pour le retenir avait cédé. L'enquête avait ensuite montré que trois coutures manquaient.

Déjà relaxée en première instance, la société Petzl est donc désormais vierge de toute poursuite après ce nouvel arrêt de la Cour d'appel qui estime qu'aucun manquement à la réglementation n'est à reprocher. Le tribunal affirme également "les fautes d'inattention directement à l'origine du dommage causée à la victime ne peuvent être attribuées à l'entreprise car elles n'ont pas été commises par des organes ou représentants de l'entreprise".

Après cet accident, une grande opération de rappel des longes "Scorpio" avait toutefois été organisée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon : Une voiture folle pénétre sur les pistes de l'aéroport

Les + Lus