Covid-19 : les autorités italiennes mettent en garde les touristes, "un test négatif ne suffit pas "

Depuis le 24 mai, les touristes qui se rendent en Italie pour un séjour long doivent non seulement présenter un test PCR négatif mais aussi remplir un formulaire de localisation en ligne et annoncer leur arrivée à l’autorité sanitaire régionale compétente.

Rome (Photo d'illustration)
Rome (Photo d'illustration) © ANDREAS SOLARO / AFP

La quarantaine de 14 jours n’est plus obligatoire pour les passagers venant de France. Les voyageurs devront toutefois se soumettre à un test de dépistage PCR ou antigénique moins de 48 heures avant le départ.

 

Un formulaire de "localisation" obligatoire

Une fois arrivés sur le territoire italien, il faudra se signaler aux autorités sanitaires régionales de l’endroit et indiquer où l'on passe ses vacances.

Les autorités italiennes mettent en garde ce lundi 31 mai et renouvellent les consignes suivantes : 

Franchir la frontière avec seulement un test négatif au Coronavirus pourrait vous causer des problèmes. Les autorités peuvent vous empêcher d’entrer si vous ne présentez pas ce  "formulaire de localisation du passager", explique le Ministère italien sur son site web.

Vous pouvez trouver toutes les démarches pour obtenir ce certificat de localisation, et le remplir en ligne ICI.

Attention, le non-respect de la certification verte portant le résultat négatif de l'écouvillon  entraîne les obligations suivantes :


Les dispositions restent en vigueur jusqu'au 30 juillet 2021. L’Italie est toujours divisée, et ce jusqu’au 31 juillet au moins, en différentes zones de couleurs (rouge, orange, jaune et blanche) en fonction de la situation sanitaire.

À ce jour, toutes les régions du territoire sont classées en zone jaune.

Tous les commerces sont ouverts, dans le respect de la distanciation sociale. Les bars et restaurants sont aussi ouverts  en extérieur, en intérieur à partir du 1er juin, mais seulement jusqu’à 18 heures.

Un couvre-feu reste en vigueur au moins jusqu’au 31 juillet, de 23h à 5h du matin, sur l’ensemble du territoire, et le port du masque en intérieur et en extérieur reste obligatoire.

 

De retour en France

La France exige de tous les voyageurs, y compris français, entrant sur le territoire national depuis un pays de l'espace européen (dont l'Italie) un test PCR négatif datant de moins de 72 heures. Seuls les enfants de moins de 11 ans en sont exemptés. Un attestation sur l'honneur doit également être remplie avant le trajet retour, disponible sur le site du ministère de l'Intérieur.

Pour se faire dépister en Italie, les voyageurs étrangers peuvent se rendre dans des laboratoires privés habilités, dont une liste non exhaustive est disponible ICI  sur le site du ministère de la Santé italien.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 tourisme déconfinement