Dans le bâtiment et le commerce, les professionnels s'adaptent à la canicule

Sur le viaduc Saint-Jacques, les travaux ont commencé très tôt pour éviter les heures de grande chaleur. / © France 3 Auvergne
Sur le viaduc Saint-Jacques, les travaux ont commencé très tôt pour éviter les heures de grande chaleur. / © France 3 Auvergne

Météo France maintient l'alerte orange canicule dans le Puy-de-Dôme et dans l'Allier. Les températures vont parfois frôler les 40 degrés et pour ceux qui travaillent en plein soleil ou dans la chaleur, il faut redoubler de précaution.

Par France 3 Auvergne

Sur les chantiers de l'agglomération clermontoise, le travail a commencé plus tôt ce matin. Il s'agit de profiter des températures les plus fraîches et les consignes sont systématiquement répétées : boire beaucoup et se mettre à l'ombre quand c'est possible.

Dans tous les métiers du bâtiment, on a pris l'habitude de réagir vite. "Certains métiers comme les étancheurs, les couvreurs, les façadeurs sont exposés directement et pour eux, c'est compliqué." explique Georges Faure, président de la Fédération du Bâtiment du Puy de Dôme. "C'est compliqué aussi du côté des clients : certains n'accepteront pas que les gens viennent travailler le matin à 7 heures sur leur toit alors que sur des bâtiments publics, on va pouvoir le faire."

"On décale la fabrication du pain la nuit"

Dans les commerces aussi, on essaie de minimiser les effets de la chaleur. Dans les boulangeries par exemple, on s'hydrate, on fait des pauses et on change les habitudes de travail. "On décale un peu la fabrication, on en fait plus la nuit pour pouvoir couper les fours de très bonne heure" indique Christophe Bichard, membre du conseil d'administration de la Fédération de Boulangerie du Puy-de-Dôme. "Pour la vente aussi, ça change un petit peu, elle se fait à 80 % de 6h30 à 13 heures. Lors du pic de chaleur, on a personne et ça repart vers les 17 heures jusqu'à 20 heures."

Prendre soin de la santé de son personnel, c'est une obligation que la loi impose aux employeurs. Au-delà des textes, quelques mesures de bon sens vont permettre de résister encore quelques jours avant le retour de températures plus clémentes.

Dans le bâtiment et le commerce, les professionnels s'adaptent à la canicule
Météo France maintient l'alerte orange canicule dans le Puy-de-Dôme et dans l'Allier. Les températures vont parfois frôler les 40 degrés et pour ceux qui travaillent en plein soleil ou dans la chaleur, il faut redoubler de précaution. Intervenants : Georges Faure (Président FTB 63) / Christophe Bichard (Membre du Conseil d'administration de la Fédération de Boulangerie du Puy-de-Dôme) - Reportage : Cyrille GENET, Bruno LEBRET. Montage : Stéphanie SALMON

 

Sur le même sujet

Les + Lus