• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Décès de Fabrice Marchiol: quel impact sur les élections départementales en Isère?

La profession de foi de l'équipe d'union de la droite sur Matheysine et Trièves / © Joëlle Ceroni - France 3 Alpes
La profession de foi de l'équipe d'union de la droite sur Matheysine et Trièves / © Joëlle Ceroni - France 3 Alpes

Le maire de la Mure, décédé subitement jeudi 5 mars, était candidat suppléant de Fabien Mulyk (Union de la droite) sur le canton Matheysine-Trièves. Sera-t-il remplacé? A quinze jours du premier tour des élections départementales, sa disparition crée une situation inédite.

Par Françoise Guais

Avec la nouvelle configuration de ces élections départementales 2015, le décès du maire de La Mure soulève un cas encore jamais rencontré.

Le remplacer ou continuer sans lui?

Depuis cette année en effet, la loi impose un binôme (une femme/un homme) de candidats titulaires assorti d'un autre binôme de candidats suppléants. Dans le canton Matheysine-Trièves, la situation se présentait ainsi pour l'Union de la droite:
  • Frédérique Puissat (titulaire) et Marie-Claire Terrier (suppléante)
  • Fabien Mulyk (titulaire) et Fabrice Marchiol (suppléant)
Avec la disparition de Fabrice Marchiol, les candidats vont-ils pouvoir poursuivre à trois?

Continuer à trois, c'est l'option du coeur", Fabien Mulyk





Joint par téléphone, Fabien Muyk affirme préférer continuer sans devoir trouver un remplaçant à son suppléant: "Nous étions une bande de copains, c'est l'option du coeur". Selon le candidat de l'Union de la droite, la loi précise qu'il est possible de prendre un nouveau remplaçant sans que cela soit une obligation.

Pour le premier tour, c'est trop tard!

Quelle que soit la décision, il semble difficile d'ajouter un nouveau nom à quinze jours du premier tour des élections, d'autant plus que les professions de foi sont déjà partis par la Poste. Mais tout est encore possible pour le deuxième tour: deux ou trois nouveaux candidats sont déjà pressentis.

Le dossier du canton Matheysine-Trièves se trouve actuellement en préfecture. Une décision devrait être prise dans les prochaines heures.

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus