Cet article date de plus de 5 ans

Défrichement pour le Center Parcs de Roybon: ça commence à se voir!

Des opposants au Center Parcs ont fait quelques clichés du chantier de défrichement. Prises depuis un ULM, les photos font apparaître des saignées dans la forêt. Pouvait-il en être autrement puisque les autorisations ont été données pour que le projet sorte de terre, au grand dam des Zadistes. 

Photo du défrichement pour le projet Center Parcs à Roybon
Photo du défrichement pour le projet Center Parcs à Roybon © ZAD Chambaran
C'est alors que le préfet de l'Isère justifie le feu vert donné au Center Parcs des Chambaran que les Zadistes sortent du bois avec des photos. Les Zadistes comme ZAD, "Zone A Défendre", sont des opposants qui, depuis Notre-Dame-des-Landes, vont de site en site pour défendre "les intérêts de la nature face à des projets inutiles". En Isère, ils ont donc pris position aux abords du site de défrichement, à Roybon. De là, ils s'opposent. De là, ils communiquent aussi sur un blog.   

Pour eux, "la jolie forêt des Chambaran s'est transformée en ruine, jonchée d'arbres à terre, entassés, prêts à devenir des étagères en aggloméré". Quelques photos prises d'ulm sont publiés sur leur site.

© Zad

Aujourd'hui, plusieurs recours sont déposés ou sur le point de l'être. Mais pour les Zadistes, "la société Pierre et Vacances choisit le passage en force. Espérant sans doute mettre la justice devant le fait accompli, comme cela a été fait ailleurs."

"C'est après un avis favorable du Conseil départemental de l'environnement que j'ai signé l'arrêté autorisant le projet au titre de la loi sur l'eau", répète de son côté le préfet de l'Isère.

© ZAD
Le chantier de défrichement a donc lieu sous la surveillance des forces de l'ordre. "Elles ne lésinent pas sur leur implication", commentent les Zadistes, "avec des patrouilles quotidiennes, en 4X4 et en motocross, et même une surveillance aérienne en hélicoptère. On se demande en quoi surveiller un chantier privé relève du maintien de la paix, ou même tout simplement du service public?"

"Contre le projet de Center Parcs et tous les projets inutiles imposés", les Zadistes ont donc lancé un nouvel appel à la manifestation, dimanche 30 novembre. Certains trouvent déjà que l'ambiance ressemble étrangement à ce qui s'est passé au barrage de Sivens. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
projet center parcs environnement