• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Démographie : où se marie-t-on le plus en Auvergne-Rhône-Alpes ?

© Halyna Feshchak - Creative Commons
© Halyna Feshchak - Creative Commons

Selon une étude de l'Insee, les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont particulièrement adeptes du mariage. En 2016, près des trois quarts des couples de la région sont mariés. La Loire est le département de France où ce type d'union est le plus fréquent.

Par Jeanne Travers et Aurélie Albert

Les couples d'Auvergne-Rhône-Alpes sont particulièrement adeptes du mariage. C'est ce qu'indique une étude de l'Insee sur les tendances maritales en 2016, publiée ce mardi 16 janvier.

Il apparaît que sur les 7,9 millions d'habitants qui composent la région, 3,7 millions vivent en couple. Près de trois quart de ces couples qui vivent ensemble sont mariés.

Mais un département se distingue : la Loire, où 76,9% des couples sont unis par les liens du mariage. C'est d'ailleurs le département de France où ce type d'union est le plus fréquent.

© Insee
© Insee

La Savoie divisée sur la question du Pacs


Logique au vu de la préférence de la région pour le mariage : seuls 7% des couples d'Auvergne-Rhône-Alpes sont pacsés. En Savoie, la question divise : 6,1% des couples de Haute-Savoie contre 8,7% en Savoie ont fait le choix du Pacs. C'est le plus gros écart de la région.

Par ailleurs, dans la région, c'est en Haute-Savoie que l'on trouve le plus de couples en union libre. Ils sont 21,9% à avoir fait ce choix.

En Auvergne le Pacs attire mais le mariage reste majoritaire


Dans l'Allier et la Haute-Loire, on préfère le mariage parmi les personnes cohabitant sous le même toit. Le rapport de l’INSEE dans la région montre ainsi que le statut conjugal du mariage reste majoritaire face au Pacs en 2016.

Pourtant le Pacs continue de séduire notamment chez les plus jeunes. Notamment le Puy-de-Dôme qui boude le mariage. Dans la grande région Auvergne-Rhône-Alpes, le département a la part des mariages la plus faible avec 70%. Les Puy-dômois lui préfèrent le Pacs. Notamment à Clermont-ferrand, où la présence d’une population jeune et étudiante, fait pencher la balance.

En effet, toujours selon cette étude parmi les 25-34 ans vivant en couple sur la région, 19% sont pacsés. Surtout la tranche d’âge entre 25 et 29 ans.

Une situation qui dépend de l’âge mais pas seulement. De la même manière, généralement le pacs est plus fréquent chez les diplômés de l’enseignement supérieur. Elle  augmente ainsi en fonction de la position sociale (27% chez les cadres de moins de 30 ans).

Le rapport nous montre ainsi que depuis sa création en 1999 le Pacs attire mais que le mariage reste majoritaire chez les auvergnats comme sur le reste de la France.

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus