Drôme-Ardèche : un bus santé sillonne les routes et va à la rencontre des plus isolés

Depuis 3 ans, un bus santé sillonne les routes de Drome et d' Ardèche pour dépister la rétinopathie diabétique. Il s'agit d'un examen médical de l'oeil pour les patients atteints de diabète. Comme les délais d'attente chez un ophtalmologue sont trop longs, le bus santé vient au devant d'eux.

 

Le bus santé stationné devant la mairie du Teil ce jeudi 01 octobre
Le bus santé stationné devant la mairie du Teil ce jeudi 01 octobre © Nicolas Ferro/France 3 Rhône-Alpes
Muni d'une ordonnance de son médecin traitant, Daniel attend son rendez-vous pour effectuer une rétinopathie diabétique. Il a un diabète depuis deux ans. C'est son médecin qui lui a communiqué les coordonnées du bus santé. Daniel a donc pris rendez-vous auprès du secrétariat du bus (04 75 81 63 10) qui lui a donné rendez-vous non loin de son domicile.

"Pour avoir un rendez-vous chez un ophtalmologue, c'était six à huit mois de délai...J'ai fait appel au bus et au bout d'une semaine j'ai eu un rendez-vous et me voilà aujourd'hui" nous raconte Daniel, heureux d'être là.

 

La rétinothérapie diabétique, qu'est ce que c'est ?


La rétinopathie diabétique est une maladie dégénérative des vaisseaux sanguins de la rétine qui intervient sur des personnes atteintes de diabète. Cette maladie peut entraîner la cécité si aucun traitement n'est appliqué.  Un simple examen médical consistant à photographier le fond de l'oeil et à prendre sa tension est nécessaire pour le suivi de cette maladie. Nathalie Rollin est orthoptiste au bus santé : "Les patients doivent être suivis au moins une fois par an pour être sûr que la maladie ne se développe pas".
 

Le collectif sud, le réseau santé de Drôme et d'Ardèche 

Les photos prises dans le bus santé sont ensuite envoyées à un ophtalmologue partenaire du réseau pour réaliser le diagnostique. En fonction des résultats, le patient peut être pris en charge en urgence si besoin. Le collectif sud a mis en place ce bus santé il y a déjà 3 ans et c'est une réussite. Le bus s'est rendu dans plus de 300 communes de Drôme et d'Ardèche et il a dépisté plus de 1700 personnes. Valérie Malavieille, chargée de projet Prévention Santé nous en rappelle sa mission : " c'est d'aller vers les populations, c'est d'offrir un service de soin auprès de celles et ceux qui en sont le plus éloignés".


Dans le sillage du bus santé, d'autres partenaires du collectif sud font campagne pour sensibiliser la population à d'autres dépistages comme celui du cancer ou du VIH. Isabelle Lappe du Centre Régional du dépistage du cancer était présente ce jeudi à proximité du bus santé : "Il y a beaucoup à faire, surtout en cette période de Covid où il y a une vraie crainte ambiante....le cancer du sein c'est le plus fréquent chez la femme, il ne faudrait pas oublier de faire son dépistage à cause de la pandémie, çà serait vraiment dommage".

Vous trouverez toutes les dates et lieux de passage du bus santé sur le site du collectif sud. Il finit ses tournées pour l'année 2020 le 17 décembre prochain.
 
Drôme-Ardèche : un bus santé pour dépister la rétinopathie diabétique
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société mobilité économie transports coronavirus/covid-19