Amazon rouvre son entrepôt de Montélimar (Drôme) "de manière progressive et sur la base du volontariat"

Les six entrepôts d'Amazon en France ont rouvert le mardi 19 mai. Celui de Montélimar également. Les 800 salariés de l'entreprise vont reprendre le travail par vagues successives.

Après 5 semaines de fermeture, le site de Montélimar (Drôme) Amazon reprend son activité de manière progressive et sur la base du volontariat.
Après 5 semaines de fermeture, le site de Montélimar (Drôme) Amazon reprend son activité de manière progressive et sur la base du volontariat. © ERIC PIERMONT / AFP
Après 5 semaines de fermeture, le site de Montélimar Amazon reprend son activité de manière progressive et sur la base du volontariat. France Amazon table sur une reprise d'activité salariale d'environ 50 % et compte obtenir le plein effectif d'ici la fin du mois.

Joint par téléphone mardi 19 mai, la communication d'Amazon France se veut rassurante. "C'est une bonne nouvelle pour nos collaborateurs, nos clients et toutes les PME qui s'appuient de près ou de loin sur notre activité... Cet accord a été trouvé avec les syndicats, il fait sens dans l'entreprise et dans l'intérêt de tous. Nous reprenons l'activité dans une ambiance de travail saine et durable, c'est une très bonne chose" souligne Julie Valette, responsable communication à Amazon France.

Selon la direction, un tiers des effectifs demandait à reprendre le travail dans les meilleurs délais. Certains employés ne comprenaient pas que l'entreprise ait fermé ses portes. Un groupe Facebook de salariés en soutien à Amazon France s'était même crée pour reprendre le travail rapidement. 


Une décision de justice en toile de fond

Le 14 avril dernier, le tribunal judiciaire de Nanterre condamnait Amazon à restreindre son activité aux seuls produits de première nécessité pour protéger ses salariés et imposait à l'entreprise " une astreinte de 100 000 euros par infraction constatée... ".

L'entreprise aurait pu payer des sommes considérables si elle avait maintenu son activité. Piqué à vif, la direction Amazon avait alors préféré fermer l'ensemble de ses sites. Au départ seulement pour quelques jours mais au final cinq semaines seront passées. 

Un accord passé avec les syndicats

Un accord devait être trouvé avec les partenaires sociaux pour améliorer les mesures de sécurité sanitaire qui faisaient défaut dans les entrepôts. Les 150 points du protocole sanitaire en tous été revus un par un avec les syndicats. Du matériel de sécurité (masques, gel, gants, prise de température) aux mesures de désinfection et de nettoyage, la réorganisation a été revue et corrigée point par point. 

Néanmoins, la communication Amazon France déclare que beaucoup de ses mesures sanitaires étaient déjà en place avant la fermeture des sites mais qu'un dialogue nécessaire avec les partenaires sociaux s'imposait. "On rouvre avec un socle de mesures identiques avec ce qui avait été fait au début de la crise ...mais oui, nous avons amélioré certaines choses comme une distribution plus importante de gel hydro alcoolique... On a clarifié aussi le sens de circulation... Les prises de postes et de pauses ont été échelonnées pour que les personnes ne se croisent pas...mais fondamentalement les mesures ne sont pas si différentes "  déclare Julie Valette de la communication Amazon France.

L'entreprise compte sur un redémarrage tout en douceur "On relance la machine, on va monter en compétence dans les trois semaines à venir". Avec ce nouveau protocole, la réception des marchandises va désormais prendre un peu plus de temps, les indicateurs de performance à l'intérieur ont même été supprimés et des formations ont été assurées au premier jour de la reprise, lundi 18 mai pour mettre en place ces nouvelles mesures sanitaires. 

S'agirait-il d'un petit changement de cap dans le management du e-commerce ? Les délégués syndicaux émettront leurs avis après leur reprise du travail dans les prochaines semaines. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie coronavirus/covid-19 santé société entreprises justice social amazon