Chabrillan (Drôme) : le meurtrier de l'homme repêché dans le Rhône le 21 juin a avoué

Publié le Mis à jour le
Écrit par Daniel Pajonk

D'après nos confrères du Dauphiné Libéré, l'autopsie réalisée sur l'homme retrouvé mort et pieds et mains liés jeudi dernier dans le Rhône à Montélimar, atteste qu'il a été tué par balles. Son meurtrier présumé a été interpellé, ainsi que sa mère, pour recel de cadavre. 

Quatre jours après les faits, l'autopsie pratiquée sur le corps de l'homme de 58 ans retrouvé sans vie dans le Rhône livre ses premiers éléments de compréhension. " L’autopsie a permis d’établir que le corps avait été jeté dans l’eau après le décès par balles de cet homme de 58 ans, vivant dans une caravane sur un terrain dans la commune de Chabrillan ", à indiqué au Dauphiné Libéré Alex Perrin, procureur de la République de Valence. 
C'est le propriétaire du terrain en question qui a tué l'homme après que leurs relations se soient dégradées pour une raison encore mal cernée. 
Le meurtrier présumé, âgé de 53 ans, était agriculteur. Selon ses déclarations, il se sentait menacé après qu'un incident se soit produit avec cet homme quelques jours auparavant. Toujours cité par le Dauphiné Libéré, le procureur de la république de Valence précise que deux projectiles ont été tirés, depuis une carabine, l'un dans le thorax, l'autre dans la tête. Après les coups de feu, l'agriculteur s'est fait aider par sa mère de 80 ans pour faire disparaître le corps en le jetant, une fois ligoté, dans le Rhône. L'un et l'autre ont été interpellés vendredi en fin de journée. L'homme a été mis en examen pour meurtre et incarcéré. Sa mère, également mise en examen pour recel de cadavre, a été placée sous contrôle judiciaire, mentionne notre confrère.