Couvre-feu avancé à 18 heures dans la Drôme à partir du 12 janvier

Le préfet de la Drôme a pris sa décision ce samedi 9 janvier, et elle entrera en vigueur mardi 12. Le couvre-feu est avancé à 18 heures, dans tout le département. La cause de cette nouvelle restriction ? Des indicateurs de l'épidémie de Covid-19 repartis à la hausse.

La Drôme ne faisait pas partie de la liste des départements annoncée par Jean Castex ce samedi 9 janvier 2021. Mais un couvre-feu avancé à 18 heures va bien y entrer en vigueur, à compter du mardi 12 janvier. La décision a été prise par le préfet de la Drôme, en raison des derniers indicateurs de l'épidémie de Covid-19.

Taux de positivité le plus élevé de la région

Dans un communiqué, la Préfecture justifie cette décision d'avancer l'horaire du couvre-feu par des raisons sanitaires. Les indicateurs de l'épidémie de Covid-19 sont repartis à la hausse. 

Ce samedi 9 janvier, le taux d’incidence dans le département de la Drôme est de 218 cas pour 100 000 habitants, et celui chez les personnes de plus de 65 ans est de 207,5. Ce sont les deux deuxièmes taux les plus élevés de la région. Le taux de positivité est quant à lui de 9,4%, soit le plus élevé de la région.

Préfecture de la Drôme

 

Autre motif pour décider de cette nouvelle restriction : "la pression sur les hôpitaux, de plus en plus forte", avec 92% des lits en réanimation occupés, dont 61% par des patiens Covid+. La Drôme compte ce 9 janvier 2021, 198 patients à l'hôpital du fait de leur contamination par le coronavirus, et 29 sont en réanimation pour des complications.

Lors d'un entretien accordé ce dimanche 10 janvier, Hugues Moutouh a apporté quelques explications concernant cette décision d'avancer l'horaire du couvre-feu. Pourquoi attendre mardi ? Pour laisser le temps de s'organiser, a répondu le préfet de la Drôme. "C'est une décision dont je mesure la portée, notamment pour les commerçants". Concernant les élus locaux auxquel il a fait part de sa décision, le représentant de l'État a souligné leur compréhension, même si "personne n'est enthousiaste à l'idée de déclencher un couvre-feu".

Une mesure décriée sur les réseaux sociaux

À peine cette décision rendue publique, les réactions ne se sont pas faites attendre sur les réseaux sociaux. Les internautes se montrent majoritairement contre ce couvre-feu avancé. "Y doit rester des lits de libre dans les hôpitaux, pour vouloir qu’on soit plus nombreux dans les magasins avec des horaires restreints", ironise Core O. 

"Une mesure débile !" renchérit Remnight, qui estime que cett décision vient "encore enfoncer le clou pour les petits commerçants !" Dans la Drôme, ce couvre-feu avancé à 18h, est synonyme d'un rythme  "métro boulot dodo" pour "des travailleurs emprisonnés", qui "vont se retrouver en grands nombre dans les grandes surfaces le samedi le virus ne se transmet plus ? Franchement".

"Tout mon soutien aux commerçants du département, et à l’ensemble des Drômoises et Drômois qui vont devoir une nouvelle fois ré-organiser leur activités et leur vie quotidienne", réagit Florent Méjean, conseiller municipal d'opposition PS de Valence. Pas de commentaire sur cette décision préfectorale, juste un "Restez prudents", en guise de conclusion.


Les nouvelles règles du couvre-feu

À compter de ce mardi 12 janvier 2021, le couvre-feu est avancé à partir de 18 heures dans tout le département de la Drôme. Cela signifie qu'entre 18h et 6h le lendemain, seuls les déplacements dérogatoires déjà en vigueur depuis le 15 décembre seront autorisés, à condition d'être en possession d'une attestation.


Voici un rappel des déplacements possibles :
• se rendre ou revenir de son lieu de travail, à une formation professionnelle, effectuer un déplacement professionnel ne pouvant être reporté
• des motifs familiaux impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires, notamment aux personnes en situation de handicap ou pour la garde d'enfants
• des motifs médicaux : aller à l'hôpital, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et achat de médicaments
• participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative (maraudes des associations de lutte contre la pauvreté ou distributions d'aides alimentaires à domicile)
• les personnes en situation de handicap et leur accompagnant
• promener un animal domestique autour de son domicile dans un rayon d'1 km
• la pratique sportive ou la promenade en plein air est interdite pendant les horaires de couvre-feu
 

Ls autres règles du couvre-feu :

• pendant la journée, les déplacements seront autorisés et l'attestation n'est plus nécessaire
• les déplacements entre régions sont autorisés
• les lieux de culte doivent respecter une certaine jauge
• les salles de cinéma, les théâtres et les musées sont fermés
• l'accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos est interdit
• les restaurants et les cafés sont fermés
• le télétravail doit se poursuivre quand il est possible

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité