Dans la Drôme, Manufête s'adapte à la crise sanitaire en fabriquant des rideaux anti-covid pour isoloirs électoraux

 A Mercurol-Veaunes (Drôme), l'entreprise familiale Manufêtes, fabricant de drapeaux en France depuis 1930, s'est mise depuis quelques semaines à concevoir des rideaux antivirus pour équiper les isoloirs. Un nouvel exemple d'adaptation économique aux aléas sanitaires.

Ce tissu spécial anti-virus va être transformé en rideaux pour isoloirs électoraux par l'entreprise drômoise Manufêtes
Ce tissu spécial anti-virus va être transformé en rideaux pour isoloirs électoraux par l'entreprise drômoise Manufêtes © Stéphane Hyvon

Le tissu qui sort des imprimantes de l'entreprise familiale Manufêtes, basée à Mercurol-Veaunes, rejoindra bientôt les villes de Nantes ou Montpellier. Ce sont les premières communes commanditaires de ce nouvel outil anti-covid. Entre les mains expertes des coutières, il est transformé en rideau pour isoloirs.

Un tissu spécial anti-virus

La matière première est enduite d'un produit qui empêche la transmission du virus par les multiples manipulations. "Notre fabriquant de tissu en Allemagne a développé -en collaboration avec un laboratoire suisse- un traitement répulsif à tout virus, dont la Covid19. Le traitement va venir casser la membrane de tout type de virus, supprimant tout risque de transmission à l'homme" explique Benjamin Robert, PDG de Manufêtes.

Benjamin Robert, PDG de Manufêtes
Benjamin Robert, PDG de Manufêtes © Stéphane Hyvon

Reste pour ces ouvrières spécialisées, habituées au façonnage de drapeaux,  à fabriquer désormais des rideaux d'isoloirs. Nouveaux patronages, nouvelles matières. Elles n'ont pas le choix, il faut s'adapter. "C'est une matière élastique donc, forcément, il ne faut pas trop tirer. Il y a tout un système de manipulation. Il faut bien amener la matière. C'est bien parce que ça change en fait. On fait différentes choses et c'est intéressant" commente Catherine Choquez, une des couturières.

Catherine, l'une des couturières, a l'habitude de s'adapter en fonction des productions
Catherine, l'une des couturières, a l'habitude de s'adapter en fonction des productions © Stéphane Hyvon

2000 commandes de rideaux électoraux

L'adaptabilité, c'est le credo de cette entreprise familiale, depuis de nombreuses années.  Elle entend ainsi assurer sa pérénnité. Ainsi, 60 000 masques sont sortis de cet atelier l'an dernier. Dix personnes ont été embauchées. "On va beaucoup travailler sur ces rideaux d'isoloirs jusqu'aux élections. Et ensuite, à nous de trouver d'autres idées pour s'adapter à la demande " prévoit le PDG.

2000 commandes ont déjà été enregistrées pour ces nouveaux rideaux d'isoloirs. L'entreprise en espère 10 000 d'ici mi-juin. Voire davantage : des nappes pour les tables d'émargement sont également proposées dans la même matière.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société élections régionales politique élections