Drôme : des associations accusent des braconniers d'avoir tué le loup de Valberg

Qui a tué le "loup de Valberg" ? Des associations de protection de la nature soupçonnent des braconniers après la découverte de la balise GPS que portait l'animal. Ce collier émetteur, désactivé, a été découvert le 22 janvier sur le territoire de Plan-de-Baix, dans le sud du Vercors, dans la Drôme.

Drôme : des associations accusent des braconniers d'avoir tué le loup de Valberg (image archives)
Drôme : des associations accusent des braconniers d'avoir tué le loup de Valberg (image archives) © VALERY HACHE / AFP

Le 7 décembre dernier, France Nature Environnement (FNE) informait la direction régionale de l'Office français de la biodiversité (OFB) que le loup de Valberg était "probablement mort" dans le sud du Vercors. L'association se basait sur des renseignements anonymes. 

La découverte, il y a trois jours, de sa balise GPS amène aujourd'hui l'association à penser que le loup a été abattu par des braconniers. Toujours selon FNE Auvergne Rhône-Alpes, l'animal a probablement été braconné dans la haute vallée de la Gervanne "entre le début et la fin du mois de novembre 2020". L'association évoque un secteur du Vercors, compris entre Plan-de-Baix, Gigors, Cobonne et Beaufort-sur-Gervanne. Il serait mort moins de quatre semaines après avoir été filmé par la Fédération départementale des chasseurs de la Drôme dans la même zone.
 

Le collier du loup de Valberg retrouvé 

Qu'est ce qui conduit FNE a pensé que le prédateur a été braconné ? Le collier émetteur du loup de Valberg a été déposé "de manière anonyme", près du domicile d'un ancien berger, résidant à Plan-de-Baix. L'homme est un sympathisant de plusieurs associations, a expliqué France Nature Environnement dans un communiqué publié ce lundi 25 janvier 2021. Le collier avait été déposé "au bord de la route départementale D 578, dans le quartier Les Girauds". 

Le collier du loup de Valberg retrouvé dans la Drôme près du domicile d'un ancien berger, sympathisant de plusieurs associations de la nature, le 22 janvier 2021.
Le collier du loup de Valberg retrouvé dans la Drôme près du domicile d'un ancien berger, sympathisant de plusieurs associations de la nature, le 22 janvier 2021. © FNE Aura

"Le fait que le collier ait été neutralisé pour ne plus émettre, qu'il ait été détaché du cou de l'animal et qu'il ait été déposé en un lieu précis, traduisant une volonté manifeste d'informer les associations de protection de la nature, élimine le scénario de la découverte fortuite du loup tué accidentellement par un véhicule", considère la FNE dans son communiqué.

L'antenne drômoise de l'Office français de la biodiversité (OFB) a confirmé depuis qu'il s'agissait de celui porté par le "loup de Valberg".

Mais la fédération des associations de protection de la nature s'interroge : "alors que tout le monde connaissait la position du « loup de Valberg » au tout début du mois de novembre 2020 (...) pourquoi l’arrêt brutal des émissions du GPS n’a pas été signalé par l’OFB ?" la FNE réclame que "toute la lumière" sur cette affaire soit faite. Une autre association, Ferus, "annonce d'ores et déjà qu'elle porte plainte".

Un louveteau équipé d'une balise GPS

À l'automne 2019, dans cette commune des Alpes-Maritimes où il avait été aperçu à plusieurs reprises, le louveteau isolé avait été capturé et placé en observation par des agents de l'OFB. Son devenir a inquiété par la suite les défenseurs des animaux, une pétition signée par plus de 45.000 personnes réclamant "des nouvelles publiques officielles" de l'animal.
À la fin de l'été 2020, l'État a fait savoir qu'il avait discrètement été relâché dans les Alpes, équipé d'une balise GPS afin de pouvoir le localiser, et durant l'automne, la Fédération départementale des chasseurs (FDC 26) a annoncé sa présence dans la Drôme, photos à l'appui. Le loup de Valberg était l'unique loup français à avoir été équipé d'un collier émetteur. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup animaux nature polémique société environnement