Drôme : l'ex Norbert Dentressangle est de nouveau à vendre

Dentressangle : les anceins camions rouges / © France 3 RA
Dentressangle : les anceins camions rouges / © France 3 RA

4 ans après avoir racheté Norbert Dentressangle, le groupe américain XPO Logistics annonce sa mise en vente. Le siège administratif de la branche transport du groupe européen est situé à Beausemblant dans la Drôme. Transport et logistique emploient entre 1 500 et 2 000 personnes dans le département.

Par Bérengère Bourgeot

XPO logistics voulait être le géant mondial du transport et de la logistique. En avril 2015, l'Américain rachète le Drômois pour 3.24 Milliards de Dollars. Dentressangle comptait alors 13 000 employés sur 176 sites. Aujourd'hui XPO met en vente sa filiale européenne. Salariés et élus sont inquiets.

L'entreprise espère ainsi augmenter sa valeur en bourse. Au moment du rachat de Norbert Dentressangle, le fonds de pension américain avait pour objectif de faire fructifier l'entreprise puis la revendre en faisant une plus-value. "Quand on regarde la capitalisation boursière aujourd'hui, on se rend compte qu'elle est moins importante que si on valorise chacune de ces unités et qu'on les additionne. Donc on a fait le calcul, et c'est plus avantageux de vendre ou de rendre indépendante chacune de ses unités pour créer de la valeur pour les actionnaires", détaille le PDG, Bradley Jacobs, dans une interview à la télévision américaine.

Le transport et la logistique emploient entre 1 500 et 2 000 personnes dans la Drôme, les salariés savaient que ce jour allait arriver :  "Ça nous avait été clairement annoncé en avril-mai 2015, donc je ne suis pas très surpris aujourd'hui. Mais je suis inquiet pour les conséquences sociales", explique le secrétaire général CFTC du groupe, Nicolas Peyrot. 
 

Pierre Jouvet, Président de la communauté de communes Porte de DrômArdèche et Conseiller départemental drômois, a vivement réagi "Nous n’avons pas à faire à des capitaines d’industrie qui souhaitent investir pour développer durablement leurs activités comme c’était le cas avec Norbert Dentressangle. Non, ici, c'est « on arrive, on se sert, on pressurise les salariés et on s’en va pour gagner plus de fric ». Ces pratiques sont à vomir. Ce sont des mercenaires, des requins qui n’ont comme but que de faire du profit immédiat sans vergogne pour des fonds de pensions qui, eux, ne produisent absolument rien. C’est l’argent avant les gens et ils ne s’en cachent même pas ! Cela va au-delà de tout cynisme car évidemment tout se fait sur le dos des salariés, qui se retrouvent plongés dans l’incertitude sur leur avenir. Je suis très inquiet pour le site de Beausemblant, qui est le siège administratif de la branche transport et qui accueille 400 salariés."
 


Retour en images sur l'histoire de cette entreprise née en 1979 dans la Drôme ;
 
Norbert Dentressangle
l'histoire de cette succes story née dans la Drôme

 

Sur le même sujet

Les + Lus