Drôme - Ils protestent contre la fermeture de la maternité de Die

© L.Blache
© L.Blache

Ce samedi matin, 2 décembre, près de 600 personnes ont manifesté contre la fermeture programmée de la maternité de Die. Elle est prévue à la fin de l'année. 

Par Dolores Mazzola

La plus petite maternité de France, située dans la commune drômoise de Die, doit fermer ses portes en fin d'année, au 31 décembre 2017. Une manifestation pour protester contre la fermeture de cette structure hospitalière s'est déroulée ce samedi matin, à l'appel du collectif de défense de l'hôpital de Die. Elle a rassemblé un millier de personnes selon les organisateurs, près de 600 selon la police. 

Drôme - Ils protestent contre la fermeture de la maternité de Die
Les membres du collectif de défense de l'hôpital de Die poursuivent la lutte, malgré la fermeture annoncée de la plus petite maternité de France. Elle réalise en effet une centaine d’accouchements par an. Insuffisant pour assurer une sécurité sanitaire selon un récent rapport de la Cour des comptes. Avec cette fermeture, les habitants et les élus locaux craignent aussi des répercussions sur l’attractivité du territoire. Intervenants : Aurélia, Habitante de Marignac / Alice, habitante de Die / Mélaine, habitante de Montlaur-en-Diois / Philippe Leeuwenberg, Président du Collectif de défense de l'hôpital de Die - 2/12/17 - France 3 RA - L.Blache, N.Ferro



La fermeture semble inéluctable mais le collectif ne baisse pas les bras. Les explications de L.Blache dans le 12/13 Rhône-Alpes.
Drôme - Ils protestent contre la fermeture de la maternité de Die
Ce samedi matin (2 décembre), une manifestation pour protester contre la fermeture de la maternité de Die avait lieu. Le point à la mi-journée avec L.Blache  - France 3 RA

© L.Blache
© L.Blache

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus