Drôme. Qui sont les candidats aux élections législatives dans votre circonscription ?

Les élections législatives auront lieu les 11 et 18 juin 2017. Quels sont les enjeux dans le département de la Drôme ? Découvrez ci-dessous les candidats des différents partis, circonscription par circonscription.

Par Kathleen Garon

Dans la Drôme, Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 62,62% des voix contre 37,38% pour Marine Le Pen. Néanmoins le FN, réalise de gros scores à Pierrelatte et dans la vallée du Rhône (52,15%) 

Attention, cet article est rédigé sur la base de la liste provisoire des candidats communiquée au 22/05/17)

1ère circonscription de la Drôme (Valence -Tain-l'Hermitage)

Patrick Labaune a choisi. Après 4 mandats successifs, le président du conseil départemental ne se représente plus à l'Assemblée Nationale. La loi sur le cumul des mandats l'y contraint. Et c'est un général de corps d'armée, qui part au combat au nom de la droite et du centre avec celle qui fût sa suppléante, Héléne Mourier, maire de Bourg-les-Valence. Le général Bertrand Ract-Madoux est l'ancien patron des Spahis de Valence. Gouverneur des invalides depuis 2014, il est de retour à Valence après y avoir dirigé le régiment deux ans, de 1995 à 1997. Il a aussi été nommé entre-temps chef d'état-major de l'armée de terre.

La République en marche a choisi de lui opposer ici une femme, Mireille Clapot, 53ans. Pas tout à fait inconnue. Elle fût un temps (2009-2013) directrice de cabinet auprès d'Alain Maurice, à l'époque maire de Valence. Elle est aujourd'hui directrice du développement des relations entreprises à l'Ecole centrale de Lyon mais réside à La Roche de Glun.

Au PS, c'est Pierre Jean Veyret, 51 ans, conseiller municipal et ancien conseiller départemental, qui fait ticket commun avec Pasquel Piras, veuve de l'ancien sénateur PS de la Drôme et ex-maire de Bourg-les-Valence.

Annie Roche représente l'écologie (EELV) dans cette circonscription et elle est ici parrainée par Michèle Rivasi.

Qui pour succéder à Patrick Labaune ? Dans cette circonscription, c'est E. Macron qui était arrivé en tête du 1er tour (24,4%)  devant Jean-Luc Mélenchon (20,5%) et Francois Fillon (20,1%).

La première Circonscription regroupe les cantons de Cantons de : Bourg-lès-Valence, Tain-l'Hermitage, Valence I, Valence II, Valence III, Valence IV. 

Les candidats

Hakim MADI (candidat)- Malika KARA LAOUAR (suppléante) - Action citoyenne
Aurélie Manini - Jessica MARIE
Joris BARRAT - Vanessa BEARZATTO - Parti animaliste
Antonin BONNEFOI - Gérard BOUCHET- MRC
Karine MESSINA-DAUTRY - Jimmy LEVACHER - La France insoumise
Mireille CLAPOT - Louis PENOT - La République en Marche
Annie ROCHE - Michel JARRY - Europe Ecologie les Verts
Eve GIMENEZ - Eric POUJADE
Bernard SIRONNEAU - Lisette POLLET - Front national
Marie-Laurence MARTIN - Alain LABEAUME - Union des patriotes
Dominique LORMIER - Thierry CHANTRIER - Parti communiste français
Adèle KOPFF - Laurent LEFEVRE - Lutte ouvrière
Pascale AUDIN - Gilles ECKERT - Debout la France
Bertrand RACT-MADOUX - Marlène MOURIER - Les Républicains
Pierre-Jean VEYRET - Pasquale PIRAS - Parti socialiste
Bernadette THOMAS - Naâman DEROUX - Union Populaire Républicaine



2e circonscription (Montélimar - Pierrelatte - Loriol)

Franck Reynier se représente au nom de l'UDI  dans cette circonscription de Montélimar où il est élu depuis 2007.
Ici Marine Le Pen est arrivée en tête du premier tour des présidentielles (28,3%) devant E. Macron (20,7%) et Jean Luc Mélenchon (18,5%). Le FN a fait 42% des voix au second tour....

Autant dire que la partie s'annonce serrée pour le député sortant qui rencontre par ailleurs des difficultés dans la ville dont il est maire depuis 2001. Les commerçants du centre-ville bataillent contre un projet de nouvelle galerie marchande au nord de Montélimar qui prévoit 65000 m2 de nouvelles surfaces commerciales. Ce projet, baptisé Envol, soutenu par Franck Reynier, également président de Montélimar Agglomération, vient d'essuyer un sérieux revers avec l'avis défavorable du commissaire enquêteur, qui vient clôturer l'enquête l'utilité publique. L'opposition au projet s'appuie sur la désertification des centres villes et a abouti à l'organisation d'une journée "ville morte" plutôt bien suivie en novembre dernier.          

Fort de ses succès électoraux dans la Drôme, le FN a choisi d'investir sa responsable départementale, Laure Pellier, également conseillère régionale. Comptable de formation, 48 ans, elle a succédé à Joël Cheval en octobre 2015 avant que celui-ci ne quitte le FN pour faire sécession avec d'autres cadres du parti et rejoindre le "SIEL" (Souveraineté, identité et libertés), plus proche des idées de Jean-Marie Le Pen. Ce mouvement présentera ici Alain Csiskel, une candidature dissidente qui pourrait bien fragiliser le FN à l'heure où il a besoin de rassembler pour figurer au second tour.

"En Marche" investit dans cette circonscription une jeune inconnue, Alice Thourot, avocate, 31ans. Désignée tardivement, sans mandat électif, elle n'a eu que quelques semaines pour se  faire connaître des électeurs. Le parrainage d'E. Macron suffira-il pour la sortir de l'anonymat ?

A gauche, les candidatures sont nombreuses : Isabelle Malric pour le PS, Danielle Persico pour Europe Ecologie, Pierre Trapier, ex-maire de Portes les- Valence pour le PC, Rachel Mahé pour La France Insoumise,  Alain Terno pour Lutte Ouvrière ...Un émiettement des voix qui réduira d'autant les chances d'accéder au second tour. 

La 2e circonscription regroupe les Cantons de Loriol-sur-Drôme (moins la commune d'Ambonil), Marsanne, Montélimar I, Montélimar II, Pierrelatte, Portes-lès-Valence.

Les candidats 
Pierre TRAPIER (candidat) - Nicole GRENIER MERICO (suppléante) - Parti communiste français
Alain TERNO - Guy RAT - Lutte ouvrière
Laure PELLIER - Frédéric MARCEL - Front national
Alain CSIKEL - Félicia DEL PAPA - Union des patriotes
Aline FIORE - Claudine DEVICK -
Christian CARACCHINI - Freddy VASSEUR - Debout la France
Colette GROS - Blandine GAILLARD -
Alice THOUROT - Thierry LHUILLIER - La République en Marche
Franck REYNIER - Françoise CHAZAL - UDI
Nicolas BARTHOLLET - Isabelle VILLARD -
Isabelle MALRIC - Nicole LLAMAS - Parti socialiste
Roméo D'ERCOLE - Christèle MOREAU
Evelyne KHIARI - Viviane ROBIONY
Alexandra VALLON - Olivier THOMAS - Union Populaire Républicaine
Danielle PERSICO - François PRUVOST - Europe Ecologie les Verts
Rachel MAHE - Gilles REYNAUD - La France insoumise 
 

3e circonscription (Vercors - Diois - Baronnies)

Hervé Mariton (Les Républicains), maire de Crest, frappé par des problèmes de santé, ne se représente pas dans cette circonscription qu'il a largement contribué à faire connaître depuis sa première élection en avril 1993. Ecarté des primaires de la droite et du centre en 2016 par la haute autorité, il avait néanmoins obtenu 6% des voix lors de l'élection à la présidence de l'UMP en 2014. Un score qui lui avait valu une certaine notoriété. Il finit par s'éloigner du champ politique après une sévère alerte cardiaque. Il est aujourd'hui en recherche d'emploi.   

A 58 ans, Hervé Mariton transmet donc le témoin à Paul Berard, 33 ans, conseiller municipal de Montségur-sur-Lauzon. Il en sera son suppléant.

La République en marche » a tardé à investir un candidat face au successeur d’Hervé Mariton, laissant planer le doute sur un calcul politique. L’incertitude a été levée le 22 mai dernier, lorsque le parti d’Emmanuel Macron a fini par adouber Célia de Lavergne.

Pascale Rochas, conseillère départementale du canton de Nyons  et 1ère adjointe au maire de Buis-les-Baronnies est investie par le PS.

La France Insoumise avance ici aussi  avec de réelles chances, forte de ses résultats au premier tour des présidentielles dans le Diois et la Drôme provençale : 30,81% à Crest, 28,60% à Dieulefit, 30,49% à Luc en Diois. De quoi nourrir l'espoir d'une présence au second tour.  C'est un professeur de philosophie de Taulignan, engagé politiquement, Didier Theveniau, co-secrétaire du Parti de gauche et suppléant de Corinne Morel Darleux qui se présente ici. 

La 3e circonscription regroupe les Cantons de Bourdeaux, Buis-les-Baronnies, Chabeuil, La Chapelle-en-Vercors, Châtillon-en-Diois, Crest Nord, Crest Sud, Die, Dieulefit, Grignan, Luc-en-Diois, La Motte-Chalancon, Nyons, Rémuzat, Saillans, Saint-Jean-en-Royans, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Séderon. Commune d'Ambonil. 

Les candidats
Chantal BELEZY (candidate) - Michel PROTEAU (suppléant) - Parti communiste français
Paul BERARD - Hervé MARITON - Les Républicains
Martine MORVAN - Agnès FOUILLEUX - Europe Ecologie les Verts
Norbert AGUERA - Patricia DELAY - Debout la France
Didier THEVENIEAU - Hélène LACHERET - La France insoumise
Brigitte ROUSSELET - Vigana ROCK - Union Populaire Républicaine
Adeline KARGUE - Philippe JADEAU -
Rachel REYGNIER - Olivier AMOS - Front national
Frédéric AMANDOLA - Béatrix ARRII - 100% éco-citoyens
Charly CHAMPMARTIN - Pierre BRUN - Lutte ouvrière
Rodolphe DEJOUR - Mélanie BOSQUET - La France qui ose (Rama Yade)
Pascale ROCHAS - Samuel ARNAUD - Parti socialiste
Célia DE LAVERGNE - Xavier CHARMOY - La République en Marche
Gabriel LACROIX - Evelyne BARROERO 


4e circonscription (Romans Drôme des collines)

La socialiste Nathalie Nieson ne se représente pas dans cette circonscription où Marine-le-Pen est arrivée largement en tête du premier tour des présidentielles (26,1%) devant E. Macron (21,4%) et F. Fillon (18,2%). Marine le Pen réussit là également un gros score au second tour (40,4%). 

Marine Le Pen présente ici Bruno Derly, membre de la majorité municipale de Marie Hélène Thoraval, son adjoint à la sécurité, depuis rentré en dissidence et fraichement converti au FN (2015).
    
La "République en marche" a investi pour sa part une très jeune femme issue du PS, l'ancienne conseillère municipale d'opposition Latifa Chay, 32 ans. Le PS a choisi pour sa part le conseiller départemental et 1er adjoint au maire de St Vallier, Pierre Jouvet.  

Les Républicains présentent Emmanuelle Anthoine, conseillère départementale depuis 2015, adjointe au maire de Hauterives, qui se réclame de la succession du député Gabriel Biancheri, décédé en 2010. 


La 4e circonscription regroupe les Cantons de Bourg-de-Péage, Le Grand-Serre, Romans-sur-Isère I, Romans-sur-Isère II, Saint-Donat-sur-l'Herbasse, Saint-Vallier. 

Les candidats
Raphaël BERTRAND (candidat) - Isabelle ROBERT (suppléante) - 577 les Indépendants
Jean-Marc DURAND - Maryline ROLDAN-MUNOZ - Parti communiste français
Alain LAVEDRINE - Blandine VINCENT - Parti chrétien démocrate
Paul PELARDY - Patrick LEBLAN - Rassemblement pour la France
Latifa CHAY - Georges MEYER - La République en Marche
Nadia MANA - Stéphanie TARDY -
Dominique REYNAUD - Olivier RICHARD - Europe Ecologie les Verts
Monique BERNARD - Maurice HUGUES - Lutte ouvrière
Emmanuelle ANTHOINE - Christian GAUTHIER - Les Républicains
Bruno DERLY - Annie MARTINEAU - Front national
Pierre JOUVET - Karine GUILLEMINOT - Parti socialiste
Martine CAVASSE - Christian HECTOR - Union des patriotes
Emma OULD AOUDIA - Jean-Bernard SUCHEL - La France insoumise
Christine COLLONGE - Sophie LUGANT-MOLINAS - 100% éco-citoyens
Dorothée ROULLET - Max ROUSSEL - UPR



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus