Élections législatives 2024. Dans la Drôme, le Rassemblement National se retrouve face au Nouveau Front Populaire

Au lendemain du premier tour des élections législatives anticipées, dans la Drôme, le RN pourra se maintenir dans toutes les circonscriptions. Face à lui, des candidats du PS, des écologistes et même une candidate LR. La question du barrage au RN va se poser dans les 4 circonscriptions.

Ce lundi 1ᵉʳ juillet marque le début de la campagne pour le second tour des élections législatives. Dans les quatre circonscriptions, le RN réalise de bons scores, quand il n'est pas en tête, il se place en deuxième position. 

Face à lui, des candidats issus du PS, de LFI, ou des écologistes. Les candidats "Renaissance", de la majorité présidentielle, devraient logiquement se retirer en faveur d'autres candidats, suite à la déclaration du Premier Ministre au soir du premier tour. Petit tour d'horizon, circonscription par circonscription.

Dans la première : duel sans la sortante

Dans cette circonscription de Valence, de Tain-l'Hermitage ou de Bourg-Les-Valence, le candidat PS, Paul Christophle arrive en tête avec 32,4 % des voix. Son concurrent direct sera Jean-Paul Vallon (31,08 %) pour le RN. 

La candidate sortante, quant à elle, ne se représentera pas. Après deux mandats, elle fait partie de ces élus victimes du vote anti Macron avec seulement 16,62 % des voix. En 2022, elle avait remporté la circonscription avec 54 % des suffrages exprimés.

Il sera intéressant de suivre le choix des électeurs du LR et de renaissance et donc le report possible de leur vote pour le second tour.

Le RN dans la deuxième

Dans cette circonscription de Montélimar et de la basse vallée du Rhône, la candidate sortante du RN a réalisé 42,8 % des voix. Arrivée largement en tête, elle devrait assez logiquement l'emporter au second tour. Face à elle, les deux candidats LFI et Renaissance font respectivement 22,8 % et 18,9 % des voix. Une simple conclusion arithmétique donne donc la victoire au RN. Les électeurs du candidat LR seront les arbitres, avec 10,4 % du second tour dimanche.

La troisième écolo

C'est la plus grande circonscription de la Drôme. Elle se compose des communes de Nyons, de Dieulefit, des Baronnies. La candidate écologiste, Marie Pochon, est arrivée en tête avec 38 % des suffrages. Un résultat légèrement supérieur à celui du premier tour de 2022.

Face à elle, Adhémar Autrand, du RN, avec 32,3 % des voix. Si, là aussi, le report des voix se porte sur la candidate de gauche, la députée sortante pourrait être réélue.

Triangulaire dans la quatrième

La quatrième circonscription regroupe Bourg-de-Péage, Romans-sur-Isère, la Drôme des collines. Thibault Monnier, le candidat du RN, arrive en tête avec 38,4 % des voix. Derrière lui, la candidate du PS, Isabelle Pagani avec 26,3 % des voix et la candidate sortante, Emanuelle Anthoine (24 %) pour LR. Fait inhabituel dans cette circonscription : la candidate arrivée en troisième position demande à celle arrivée en deuxième de se retirer. En annonçant son maintien au second tour, la candidate LR estime qu'elle est la seule à pouvoir faire barrage au RN. Si la candidate socialiste se maintient, on se dirige donc vers une triangulaire. Un cas de figure rarement favorable à ceux qui ne sont pas en tête.

La campagne pour le second tour a officiellement débuté ce lundi, elle sera courte. Les bureaux de vote ouvriront dimanche 7 juillet à 8h00 et fermeront à 18h00 dans la Drôme.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité