A Romans-sur-Isère, la Foire du Dauphiné est menacée

La foire du Dauphiné est-elle menacée? Elle doit se tenir à Romans/Isère du 25 septembre au 3 octobre mais un risque d'annulation plane sur l'événement. "Le préfet veut-il tuer la foire?" se demandent les organisateurs et les élus locaux. Une manifestation doit avoir lieu le 13 juillet.
Lancée en 1930, la Foire du Dauphiné se déroule à Romans-sur-Isère. Le site sur lequel elle se tient depuis 1974 fait débat.
Lancée en 1930, la Foire du Dauphiné se déroule à Romans-sur-Isère. Le site sur lequel elle se tient depuis 1974 fait débat. © France tv

La Foire du Dauphiné avait déjà été annulée en 2020 pour des raisons sanitaires liées à l’épidémie de Covid. Le préfet de la Drôme, Hugues Moutouh va-t-il interdire l'édition 2021? Le 8 juillet dernier, pour sa dernière prise de parole devant la presse à quelques jours de son départ pour l'Hérault, le représentant de l'Etat a jeté un pavé dans la mare.

Une foire trop proche des installations à risque

Le préfet de la Drôme a annoncé qu'il envisageait d'interdire par arrêté la prochaine édition de la Foire de Romans-sur-Isère. Le site où se déroule la foire est voisin d'usines à haut risque. La Foire du Dauphiné installée à Romans-sur-Isère cohabite en effet avec des sites comme Framatome depuis plusieurs années. Le préfet a annoncé qu’en cas d’avis défavorable de la commission départementale de sécurité, il pourrait prendre, juste avant son départ, un arrêté qui condamnerait la foire 2021 et celles à venir. La commission doit se tenir mardi matin, 13 juillet, à partir de 9h.

Mais jusque-là, les préfets avaient toujours choisi d’autoriser le déroulement de l’événement. Hugues Moutouh avait même participé à l'inauguration de la foire en 2019, se souvient Emmanuelle André, directrice de la Foire du Dauphiné. 

Une décision arbitraire ?

"La Foire a toujours été bon élève, on a toujours suivi les instructions, on ne comprend pas," explique-t-elle. Les courriers et autres demandes de rencontre avec le préfet de la Drôme seraient même restés lettres mortes. "On n'a pas eu d'altercation avec le préfet. Mais qu'est-ce qu'on a fait?" s'interroge la directriceLe Covid a retardé les procédures mais l'association qui gère la Foire du Dauphiné travaille assidument au déménagement de l'événement. Le dossier est d'ailleurs bien avancé, 19 millions d'euros sont sur la table et "tout le territoire joue le jeu", a-t-elle ajouté. "On demande un sursis de trois ans pour pouvoir déménager", résume Emmanuelle André.

Si la directrice entend l'argument de la sécurité, elle souligne une contradiction : "sur la question de la sécurité, nous ne sommes pas inconscients. Mais ce sont les services de l'Etat qui ont permis à ces entreprises de venir près de nous et de s'agrandir". Elle précise que les entreprises voisines de la foire ont aussi des protocoles strictes. Par ailleurs, ces dernières sont aussi "particulièrement attentives pendant les 9 jours que dure l'événement".

"Coup de poignard" à l'économie locale

Les organisateurs et les élus locaux ne cachent pas leurs craintes pour cette édition 2021. Ils dénoncent "un véritable coup de poignard porté au monde économique." La Foire du Dauphiné, créé en 1930, est installée sur ce site depuis 1974. Cet événement rassemble chaque année plus de 120.000 visiteurs, près de 500 entreprises, dont en majorité des entreprises drômoises. Selon l'association qui gère la foire, cette dernière génère près de 31 millions d’euros d’échanges commerciaux et 23 millions de retombées économiques sur le territoire. "Chaque année, cela représente 415 emplois directs, aujourd’hui menacés", soulignent les organisateurs. Pour les promoteurs de l'événement, cette interdiction signerait l’arrêt de mort de la Foire du Dauphiné.

"Montrer son attachement à la foire" 

Un grand rassemblement à l’appel des élus et des membres de l’association organisatrice est prévu ce mardi 13 juillet, à partir de 8h. Les manifestants ont rendez-vous sur la place Dunkerque à Valence et doivent relier la Préfecture, où doit justement se réunir la commission de sécurité à partir de 9h. Le cortège doit également faire une halte devant le siège du département de la Drôme. Les organisateurs attendent au moins 500 personnes et appellent ainsi chacun à "montrer son attachement à la foire". 

La ville de Romans/Isère n'est pas en reste via le hastag #MaFoireMonADN. L'agglomération de Valence et le département de la Drôme soutiennent aussi la Foire du Dauphiné, précise la directrice Emmanuelle André. 

Les organisateurs de la Foire ont lancé une pétition en ligne la semaine dernière. Elle a déjà recueilli plus de 300 signatures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société foires fêtes locales événements sorties et loisirs