SFAM : plus que deux jours avant la clôture des demandes de remboursement auprès de l'assureur drômois

Le siège de la SFAM à Romans-sur-Isère / © France 3 Rhône-Alpes
Le siège de la SFAM à Romans-sur-Isère / © France 3 Rhône-Alpes

Mi-juin, l'assureur SFAM, installé à Romans-sur-Isère (Drôme) et spécialisé dans les assurance d'appareils mobiles, avait écopé d'une amende de 10 millions d'€ pour des pratiques commerciales trompeuses. Les consommateurs ont juqu'au 31 août pour réclamer une indemnisation.

Par S.M. avec AFP

Suite à une enquête révélant des abus, la répression des fraudes (DGCCRF) a opté pour un accord transactionnel avec le groupe SFAM : pas de procès, mais une lourde amende et l'obligation d'indemniser les consommateurs qui en feraient la demande avant le 31 août 2019.

Pour satisfaire à cet engagement, la Société Française d'Assurance Multirique a mis en place une plateforme internet dédiée aux réclamations. Pour l'heure, l'entreprise ne communique pas le nombre de formulaires reçus.

Plus d'un millier de plaignants 

Fin 2018, la DGCCRF avait perquisitionné le siège de la SFAM, suite au dépôt de plus d'un millier de plaintes par des consommateurs qui estimaient avoir été trompés le plus souvent au moment de l'achat d'un téléphone portable ou d'une tablette. En signant des documents en vue de bénéficier d'une réduction sur le prix d'achat, ils souscrivaient un contrat d'assurance au bénéfice de la SFAM.

Ces contrats, annoncés comme sans engagement, ne l'étaient finalement pas, et les mensualités pouvaient exploser si la résiliation n'était pas réalisée aux dates indiquées. La plupart des infractions ont eu lieu dans des magasins de l'enseigne FNAC, dont la SFAM est le 2e actionnaire.

Pour sa défense, l'entrprise a assuré que "depuis sa création il y a 20 ans, elle a toujours exercé ses activités (...) dans le plus grand
respect de la réglementation et des lois en vigueur
". Vantant un "délai de rétractation de 30 jours (soit le double du délai légal)".

Elle a aussi fait valoir que "sur les 4 millions de contrats signés au cours des deux dernières années, le taux de réclamation est de 0,03%".
 

La SFAM en chiffres

La SFAM, fondée par un Drômois et dont le siège est installé à Romans-sur-Isère, a bâti sa prospérité sur la commercialisation de contrats d'assurances pour téléphones portables et appareils électroniques offrant des garanties élevées.

Le groupe est désormais engagé dans une duplication à l'étranger de son modèle, qui lui a valu de connaître une très forte croissance depuis sa création. France et étranger compris, SFAM vise un volume d'affaires de 740 millions d'euros en 2019.

Le groupe compte aujourd'hui 1.600 collaborateurs et prévoit de recruter en 2019 un millier de personnes, rien qu'en France.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus