"Tous les ans, je lui envoyais une carte postale pour son anniversaire" Jacques Gandon, grand fan de Jean-Paul Belmondo

Qualifié de trésor national par le chef de l’état, Jean-Paul Belmondo a droit à une cérémonie d'hommage nationale aux Invalides ce jeudi 9 septembre. Dans la Drôme, Jacques Gandon, fan inconditionnel de l'acteur, ne pourra pas s’y rendre mais tenait à lui rendre hommage à sa façon.

Bébel a bercé son enfance, en 1981 lorsqu’il voit sur grand écran le film «Le Professionnel», Jacques est émerveillé, envoûté. C'est une révélation.

«Je m’en souviens, il avait tout, il était charismatique, il faisait ses cascades. Il jouait dans les films que j’adorai voir.»

Jacques ne tari pas d’éloge : « Dans n’importe quel rôle, il était excellent. Qu’il joue les gentils ou les méchants, il était convaincant.» Le fan connait la carrière de Jean-Paul Belmondo sur le bout des doigts, dès qu’un livre sortait, il le lisait.  

Avril 2000, il rencontre son idole

Avec émotion, il relate sa rencontre avec l’artiste : « En avril 2000, il a joué à Avignon la pièce « Boulevard du crime », je suis allé le voir. J’avais pris avec moi le livre de ses 40 ans de carrière. Je voulais qu’il me le dédicace. Je l’ai laissé à la caissière du théâtre. A la fin du spectacle, elle m’a conduit à lui. Il y avait deux hommes qui gardaient sa loge et ne voulaient pas me laisser entrer. C’est Jean-Paul Belmondo qui leur a dit : « Laissez-le passer. » C’était incroyable, non seulement je voyais mon idole mais j’ai pu lui parler. J’ai une photo avec lui de ce moment et il a signé mon livre devant moi, je sais que cette signature ce n’est pas un assistant qu’il l’a fait !» 

 

 

L’admiration de Jacques est décuplée devant la simplicité, l’humilité de l’acteur. 

« Il était, comme on le dit, généreux, humain avec la même prestance que dans ses films"

"Il n’avait pas la grosse tête du tout. J’étais trop heureux.» Avec enthousiasme, le fan poursuit : « Jean-Paul Belmondo était né le 9 avril 1933. Tous les ans, je lui envoyais une carte postale pour son anniversaire. Les dernières années, je lui adressais un mot sur sa page facebook. En réponse, je recevais un pouce bleu.»

Je ne veux pas manquer la cérémonie d'hommage 

Le décès de l’acteur l’attriste mais il est hors de question pour lui de manquer son hommage télévisé. La cérémonie est prévue pour 16h30 dans la cour des Invalides à Paris, en présence du président de la République, des membres du gouvernement et de nombreuses personnalités. Elle sera retransmise. Dès 16h05 France 2 prendra l’antenne offrant ainsi la possibilité à Jacques d’assister depuis Valence à presque 600 km de distance. «Je ne veux pas manquer la cérémonie d'hommage. Je vais la regarder sur mon téléphone, à la déchetterie de Valence où je travaille, s’il y a des clients qui ont besoin d’être dirigé, des collègues prendront le relais pour scanner leur carte. Et je regarderai le replay ce soir chez moi »

Les obsèques du comédien auront lieu demain, vendredi 10 septembre à l'église de Saint-Germain-des-Prés à Paris, Jacques a prévu d’envoyer un bouquet de fleurs.

durée de la vidéo: 01 min 52
Jacques, fan de JP Belmondo

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société cinéma culture