Valence : Il crie "Allah Akbar" pendant les hommages à Samuel Paty, son père le soutient et est placé en garde à vue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandra Marie
Tous les établissements scolaires étaient appelés à rendre hommage au professeur d'histoire géographie assassiné le 15 octobre 2020 à Conflans-Saint-Honorine
Tous les établissements scolaires étaient appelés à rendre hommage au professeur d'histoire géographie assassiné le 15 octobre 2020 à Conflans-Saint-Honorine © PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

Un élève de 11 ans a crié Allah Akbar pendant les hommages à Samuel Paty dans le collège Jean Zay de Valence. Son père, mécontent qu'il ait reçu un avertissement a menacé d'"incendier" l'établissement. Il a été placé en garde à vue.

Un élève de 5e du collège Jean Zay de Valence a perturbé les cérémonies d'hommage à Samuel Paty en criant "Allah Akbar". Un geste provocateur puni par un avertissement. L'affaire aurait pu s'arrêter là, à l'échelle d'un adolescent de 11 ans mais son père, a soutenu l'attitude de son fils et a protesté contre l'avertissement pris à son encontre. Quand le chef d'établissement l'a contacté : "Ce dernier félicitait le comportement de son fils et proférait également des menaces et des propos injurieux contre le chef d'établissement" fait savoir le Procureur de Valence dans un communiqué.

Expertise psychiatrique en cours 

Le lundi suivant, le père du collégien a menacé des membres du personnel administratif de l'établissement. Il a été interpellé dans la foulée et placé en garde à vue pour menaces de mort sur personne chargée d'une mission de service public.

L'homme, agent de sécurité de 43 ans est né à Valence et y vit encore. La perquisition du domicile de l'intéressé a permis la découverte d'une bible, de deux livres salafistes, d'un nunchaku, d'un sabre, d'une canne épée ainsi que la somme de 11 500 €.

Une expertise psychiatrique est en cours. Des premières vérifications effectuées, le mis en cause était connu des services de police et des services judiciaires pour des faits anciens. Les investigations complémentaires se poursuivent sous la direction du Parquet de Valence.

 

La rectrice de l'académie de Grenoble s'était justement rendue dans ce collège le 15 octobre 2021 pour prendre part à l'hommage rendu au professeur d'histoire géographie assasiné à Conflans-Saint-Honorine le 15 octobre 2020. 

 

La direction académique de la Drôme condamne l'attitude du père et "toute violence exercée à l'encontre des équipes éducatives." Pascal Clément, directeur académique confirme que "le père s'est montré très menaçant et a tenu en hurlant des propos inadmissibles." Il salue la réactivité des forces de l'ordre et précise qu'une cellule d'écoute sera mise en place dès mercredi 20 octobre pour répondre aux besoins des personnels du collège Jean Zay. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.