Cet article date de plus de 4 ans

Valence : les lycéens dénoncent un code vestimentaire "tyrannique"

"Notre liberté de nous habiller. Voilà ce que nous voulons" : mardi matin, avant l'entrée en cours, élèves et parents étaient rassemblés devant le lycée Emile Loubet de Valence pour protester contre un code vestimentaire appelant à la "décence", banissant jupes et pantalons troués.
C'est un code vestimentaire jugé "tyrannique" qui a fait se rassembler mardi matin avant les cours 400 lycéens et parents  devant la cité scolaire Emile Loubet de Valence. 

En effet, au cours des jours précédents, une affiche avait été placardée dans la cours rappelant le chapitre 3 de l'organisation de vie scolaire : "Tous les élèves doivent porter une tenue propre et décente et avoir un comportement correct. Aussi nous vous demandons d'éviter les pantalons troués ainsi que les shorts et jupes trop courts".

Selon certains parents et élèves, un contrôle plus tatillon s'exercerait à l'entrée de l'établissement et s'accompagnerait de remarques sur la longueur des jupes et le maquillage.   

Inacceptable pour certain(e)s élèves mais aussi parents qui avaient donc organisé un happening avec cordes à linge pour installer des vêtements masculins et féminins, emblématiques selon eux de la discrimination en cours à la cité scolaire Emile Loubet de Valence. (suite après la photo)



Un "tract des lycéennes" a d'ailleurs été édité et distribué , nous le publions ci-dessous. L'association de parents d'élèves FCPE s'est réuni jusqu'à tard hier dans la soirée. Elle appelle à la nomination d'un médiateur. 

Nos journalistes Daniel Pajonk et Stéphane Hyvon les ont rencontrés. A voir : leur reportage dès 12h sur l'antenne de France 3 Rhône-Alpes, ou sur notre site France 3 Auvergne-Rhône-Alpes .

 

 

durée de la vidéo: 01 min 39
Opération "jupe courte" au lycée E. Loubet


 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société