Drôme : Appel aux volontaires pour vacciner à Valence

Un vaccinodrôme doit ouvrir ses portes en début de semaine prochaine à Valence. Jusqu’à 3000 doses par semaine seront disponibles mais pour les administrer, il faut recruter des volontaires. Un appel est lancé. 

L'objectif est de vacciner 500 personnes par jour sur le centre de vaccination, 1000 personnes sur l'agglomération de Valence.
L'objectif est de vacciner 500 personnes par jour sur le centre de vaccination, 1000 personnes sur l'agglomération de Valence. © France Télévisions

« On a besoin de tout le monde, il faut que les professionnels de santé se mobilisent pour faire tourner le centre !» explique Stéphane Morales, responsable de la CPTS (communauté professionnelle territoriale de santé) de Valence.
Le nouveau centre de vaccination viendra renforcer la capacité déjà mise en place à l’hôpital de Valence. Mais pour fonctionner, il faut des bras. Médecins, pharmaciens, infirmiers, sage femmes, dentistes, vétérinaires, manipulateurs radio, pompiers et certains étudiants en profession de santé : toutes ces professions sont concernées par l’appel à volontaires. «Ce n’est pas du bénévolat, les personnes recrutées seront rémunérées par la CPAM selon leur qualification. On sera sur des rotations de 6h par jour, de 8h à 14h et de 14h à 20h» précise Stéphane Morales. 

Jusqu’à 500 doses par jour

Dans un premier temps, le centre de vaccination administrera 250 doses de vaccin Pfizer par jour. Mais l’objectif à la mi-mai sera de vacciner 500 personnes quotidiennement.

 

« Avec ce centre et l’hôpital, nous devrions pouvoir vacciner 1000 personnes sur une seule journée à Valence »

Stéphane Morales, CPTS de Valence

La prise de rendez-vous devrait être accessible dès vendredi matin sur le site doctolib.fr. Quant aux professionnels de santé désireux de faire partie de l’aventure, ils sont invités à s’inscrire sur le site suivant : Centre Vaccination Bachelard Valence.

Le vaccinodrôme de Valence doit ouvrir ses portes la première semaine de mai.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 vaccins - covid-19