Drôme : des feux de voitures se propagent, vaste coupure de gaz à Montélimar

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathieu Boudet .

Deux voitures ont été incendiées pendant la nuit du réveillon ce mercredi 1er janvier, à Montélimar dans la Drôme. Le feu s'est propagé à des logettes de gaz, conduisant à l'évacuation de 11 personnes et à des coupures de gaz et d'électricité sur tout un quartier.

Deux véhicules ont été incendiés peu avant 4 heures du matin, dans la nuit de ce mercredi 1er janvier, rue du commandant Labbé, à Montélimar dans la Drôme. Le feu s'est propagé à des "logettes de gaz", rapportent les pompiers, qui ont dû établir un périmètre de sécurité. 11 personnes ont dû être évacuées.



 

Vaste coupure de gaz et d'électricité

Pour les secours, l'incident est clôt ce mercredi matin. Mais les logettes dégradées ont conduit à une coupure de gaz pour 278 logements, et à une coupure d'électricité pour une centaine de foyers. Les services de GRDF indiquent que les équipes sont mobilisées et affirme que "l'ensemble du réseau devrait être remis en service pour touts les clients entre aujourd'hui et demain". Un EPAHD, qui était impacté par la panne, a été raccordé en priorité par ces équipes, dès 6h30 ce matin.



 

Moins de véhicules brûlés cette année

L'incident survenu à Montélimar semble lié aux festivités du réveillon, qui riment chaque année avec des incendies volontaires de véhicules en France. Mais dans la Drôme, malgré cet évènement, pour les autorités, il s'agit d'une nuit "peu significative" en terme de violences urbaines, avec moins d'une vingtaine de véhicules touchés dans le département, notamment à Valence. Selon la préfecture de la Drôme, qui se refuse à communiquer des chiffres précis, le nombre d'incendies rapportés cette année est en baisse par rapport à ceux du dernier réveillon, et l'année dernière s'inscrivait déjà en baisse. 





 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité