Sans repreneur pour le Casino de Valence 2, quel avenir pour le centre commercial ?

Intermarché a annoncé retirer son offre, faisant du Casino de Valence 2 le seul magasin sans repreneur en Drôme et en Ardèche. Sans solutions dans les mois à venir, les salariés devront intégrer un plan social. Se pose aussi la question de l'avenir des autres boutiques du centre commercial.

Les syndicats l'ont appris mercredi 24 avril : Intermarché s'est retiré, il ne reprendra pas le Géant Casino du centre commercial Valence 2, qu'il détenait déjà en partie. Sans repreneurs avant le 30 septembre, la soixantaine de salariés du magasin devra intégrer le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) du groupe.

Une douche froide pour les salariés et leurs représentants syndicaux. "On est en train de le digérer, ça chamboule la vie personnelle, professionnelle, souffle Laurent Cordier, élu Force Ouvrière. Seul espoir : qu'un autre repreneur se manifeste dans les mois à venir, mais le délai est court. 

Le magasin se portait mal, avec des pertes de chiffre d'affaires qui s'accélèraient d'années en années. Dans un groupe, les gros magasins compensaient, mais aujourd'hui, il faudrait que le magasin tourne indépendamment."  

Laurent Cordier, élu Force Ouvrière

"On est 67 employés, vous avez des personnes proches de la retraite, des familles monoparentales, des personnes sans voiture pour qui il sera difficile de retrouver un emploi", alerte David Poncet, élu CGT. 

"Les clients auront moins envie de venir"

Dans le magasin ce lundi matin, peu de clients. Au rayon des vins et spiritueux, une affiche annonce -30% pour "déstockage massif", certains frigos sont vides. "Le Géant Casino a été une locomotive, mais ça ne l'était plus, constate Emmanuel Liotard gérant d'un salon de coiffure dans la galerie commerciale. Il y avait 70 boutiques, il n'en reste plus qu'une dizaine." La fermeture du supermarché et l'absence de repreneur inquiètent les commerçants du centre.

"On n'a pas connu de baisse d'activité jusqu'à maintenant, mais si le centre ferme, on ne s'est pas ce qui va se passer", s'alarme le coiffeur. Dans son salon, une dizaine de personnes sont employées.

Si demain les rideaux du Géant Casino sont baissés, les clientes auront mois envie de venir dans le centre commercial.

Emmanuel Liotard, coiffeur à Valence 2

Dans une boutique de vêtements voisine, l'inquiétude est la même. "Si Casino ferme, il risque d'y avoir des incivilités, de la mendicité, les gens auront moins envie de venir", détaille Thierry Rolland gérant depuis 29 ans de sa boutique.

En juillet 2023, la vente de Valence 2 avait été actée à Intermarché, détenteur de 49% du magasin, avant le retrait de celui-ci. Pour les huit autres magasins du groupe Casino en Drôme et en Ardèche, le changement de propriétaire devrait bien avoir lieu dans les mois à venir.