Gilets jaunes. Manifestation et tensions à Valence : 80 armes par destination saisies et 18 personnes interpellées

A Valence, dans la Drôme, les gilets jaunes ont manifesté avec quelques tensions pour cette 12e journée de mobilisation. Dix-huit personnes ont été interpellées, et 80 armes par destination saisies. La police évoque le chiffre de 5 400 manifestants.

A Valence, en marge de la manifestation des gilets jaunes, 18 personnes ont été interpellées dans la matinée selon la Préfecture de la Drôme, et plusieurs placées en garde-à-vue. En tout, près de 80 armes par destination ont été saisies. En accord avec le parquet, la Préfecture a diffusé quelques photos de ces armes par destination qui ont été saisies aux abords de la ville. On y voit notamment une hache, un pied de biche, des couteaux, sabres, bâtons et autres masques à gaz.

 
 
Vers 17h00, les manifestants n'étaient plus que 200 environs, revenus au point de départ, le rond-point de Valence Sud. Un cordon de CRS est installé devant l'autoroute A7.
 

Quelques heurts avec les CRS

En remontant l'avenue Victor Hugo en début d'après-midi, les manifestants ont été retenus par un barrage de CRS pour les empêcher de pénétrer dans le centre-ville. Plusieurs personnes ont jetté des projectiles contre les forces de l'ordre qui ont riposté avec du gaz lacrymogène. Le cortège s'est par la suite divisé en plusieurs groupes.
   

Une ville-morte

Le défilé devait au départ faire une boucle d'environ 10 kilomètres pour contourner la ville aux accès barrés et protégés par les forces de l'ordre. Les autorités évoquaient cette semaine le chiffre de 10.000 personnes, les manifestants ont visiblement été moins nombreux dans les rues de la ville, 5.400 selon les autorités qui ont procédé à un triple comptage, dont celui des agents du Renseignement Territorial et les observations faites en hélicoptère. Les contrôles d'identité se sont multipliés tout autour de la commune depuis ce matin.
 
Au départ vers 13h30, la manifestation a démarré dans une ambiance bon enfant. Quelques milliers de gilets jaunes se sont réunis malgré la pluie, au niveau de l'avenue Victor Hugo. Un groupe de musique avec tambours et sifflets mettait l'ambiance au centre des manifestants. 
 

Sur les pancartes des manifestants, beaucoup de références au Référundum d'Initiative Citoyenne, le RIC, et la condamnation des "violences policières". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité