Vallée du Rhône: l'asphalte refroidit !

Publié le Mis à jour le

La circulation commençait doucement à décroître, ce samedi 3 août, autour de 13H00, après un
pic de 828 km de bouchons enregistré  en cette journée classée noire dans le sens des départs et rouge pour les retours.

Selon le Centre national d'information routière (Cnir), le pic d'embouteillages commençait à baisser avec 805 km peu après 13H00.
Jusque là, le record absolu d'encombrements recensés au Cnir le fut le samedi 4 août 2007 à 12h30 avec 842 km de bouchons cumulés, ce qui correspond à la liaison Paris - Toulon totalement embouteillée.
Sans surprise, les plus grosses difficultés se concentraient sur l'A6 au nord de Lyon et sur l'A7 à partir de Lyon. Le trafic était saturé entre Ternay et Valence, le trafic était aussi ralenti sur 15 km après Montélimar.
Il fallait plus de 3H00 une heure plus tôt pour relier Lyon à Orange au lieu d'1H40 d'habitude, et cela bien que des mesures de régulation du trafic aient été mises en place entre la capitale
des Gaules et Valence notamment.
Sur la route menant en Espagne par la vallée du Rhône, 25 km de bouchons étaient recensés aux péages de l'ouest de Montpellier et vers Nîmes sur l'A9. Le temps de parcours entre Orange et Narbonne était de 2H30 au lieu de 01H45.
Il est recommandé d'écouter le canal 107.7 et de bien lire les conseils qui sont diffusés sur les panneaux autoroutiers et routiers.