Vallée du Rhone: comme prévu ça coince!

Publié le Mis à jour le

La circulation est très dense, ce samedi 3 août, sur la route des vacances. Classée noire dans le sens des départs et rouge pour les retours,par Bison futé, ce sont 552 km de bouchons cumulés sur l'ensemble de l'héxagone et un trafic saturé en vallée du Rhône qui sont enregistrés.

A 10H00 552 km de bouchons, avec seulement 4 km enregistré en région parisienne, mais 548
km en province, un chiffre en hausse par rapport à l'an dernier où il y avait eu à la même heure 454 km. Les bouchons ont commencé plus tôt cette année selon le Centre national d'information routière.
Le pic de bouchons est attendu autour de 12H30-13H00!
Comme chaque année, les plus grosses difficultés se concentraient sur l'A6 au nord de Lyon. Le trafic était saturé entre Ternay et Tain l'Hermitage sur environ 60 km sur l'A7. Le trafic était aussi ralenti sur 15 km après Montélimar.
Il fallait plus de 3H00 ce samedi pour relier Lyon à Orange au lieu d'1H40 d'habitude. Bison Fûté a mis en place des mesures de régulation du trafic et conseillait notamment d'éviter l'A6 entre Dijon et Lyon et prendre l'A39 puis l'A40 en direction de Genève, soit un allongement de parcours de 10 km.
3H00 d'attente au péage français en direction de l'Italie
De même, entre Lyon et Valence, puis entre Valence et Loriol, il est demandé aux automobilistes d'éviter ces secteurs et de prendre des "itinéraires Bis".
L'attente la plus longue semblait se former en  Haute-Savoie, au tunnel du Mont-Blanc, où on compte 3H00 d'attente au péage français en direction de l'Italie.
Sur la route menant en Espagne par la vallée du Rhône, 25 kms de bouchons étaient recensés aux péages de l'ouest de Montpellier et vers Nîmes sur l'A9. Le temps de parcours entre Orange et Narbonne était de 2H30 au lieu de 01H45.
A ces difficultés de circulation s'ajoutent une alerte pollution dans le bassin lyonnais
La vallée du Rhône et l'Ain sont sous le coup d'une alerte canicule et par la même occasion d'une alerte pollution
Jeudi 1er août, les niveaux d'ozone avaient dépassé le seuil d'informations et de recommandations (180 micro grammes par mètre cube) sur la zone Est-Drôme, en lien avec une masse d'air polluée en provenance du Sud de la région et des températures très élevées qui favorisent la formation d'ozone.
Boissons fraîches en quantité suffisante, pauses plus fréquentes et surtout hors du véhicule pour tous (enfants et animaux domestiques) sont recommandées.
Pour ce week-end traditionnel de chassé-croisé entre les "juillettistes" et les "aoûtiens", la circulation est donc extrêmement difficile dans le sens des départs sur la majorité des grands axes.