• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un village, une histoire : sur les traces de la marquise, à Grignan (Drôme) où se cultive l'amour des mots

© S. Hyvon
© S. Hyvon

Il était une fois un village marqué du sceau de l'écriture. Bienvenue dans la petite cité de la Drôme provençale : Grignan. Partez au château sur les traces de la marquise de Sévigné. Et gagnez vous aussi vos lettres de noblesse en vous laissant porter par l'amour des mots. Découverte.

Par Aude Henry

Dans la Drôme provençale, Grignan est un village à l'imposant patrimoine épistolaire. Tout commence au 17ème siècle, avec la marquise de Sévigné qui séjourna à plusieurs reprises dans le château qui surplombe la commune avec sa fille et son gendre. Grignan est devenu célèbre par les lettres de la marquise, et partout dans le village est cultivé l'amour des mots et l'art de l'impression.

Faîtes donc un tour dans la librairie Colophon et son atelier d'édition : là est préservé un savoir faire ancestral, la fonte de caractères typographiques. Ecoutez donc Yoan Martinez vous conter sa passion de typographe qui selon lui, consiste à "porter les mots des autres et la culture au plus grand nombre, dans le respect de la tradition".

Plongez donc dans les archives du festival de la Correspondance qui depuis 1996 permet de voir l'art épistolaire sublimé par de grands noms des Arts et de la Littérature, tels Lambert Wilson ou Amélie Nothomb.
 
L'art épistolaire et l'amour des mots à Grignan (Drôme)


 
 

Sur le même sujet

Haute-Loire : il faut sauver le busard cendré

Les + Lus