Elections régionales 2021 en Auvergne-Rhône-Alpes : les départements où les candidats ont réalisé leurs meilleurs scores

L’analyse des résultats au soir du 2ème tour des élections régionales permet de dresser une carte de la vie politique en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle permet surtout de voir où le président sortant Laurent Wauquiez a réalisé ses meilleurs scores.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Arrivé en tête dès le début de la soirée du 2ème tour des élections régionales le 27 juin, Laurent Wauquiez (les Républicains) a recueilli près de 55% des voix. Un chiffre qui varie selon les départements.

Un plébiscite en Haute-Loire et en Auvergne

C’est dans son département d’origine de la Haute-Loire, il en a été député de 2004 à 2007 puis de juin 2012 à juin 2017 et il a été maire du Puy-en-Velay de 2008 à 2014, que Laurent Wauquiez a réalisé son meilleur score en recueillant 72,74 % des voix. Et c’est dans un autre département à forte dominante rurale d’Auvergne, le Cantal, qu’il égale pratiquement ce résultat (72,70 %). L’Allier (63,78 %) complète ce tableau, qui fera sans doute dire que l’ex-auvergne est toujours une terre favorable à Laurent Wauquiez, le Puy-de-Dôme lui apportant 58,48 % de ses voix.

Ses plus mauvais scores (ou plutôt ses moins bons) c’est en Isère qu’il l’enregistre où il ne recueille que 47,46 % des suffrages et dans la Drôme (50,31 %).

La Métropole de Lyon et l’Isère favorables à Fabienne Grébert

La liste d’union de la gauche regroupant les écologistes avec comme tête de liste Fabienne Grébert, les socialistes (Najat Vallaud-Belkacem) et l’alliance PCF-LFI de Cécile Cukierman réalise ses meilleurs résultats dans la Métropole de Lyon avec 40,2 % des voix puis en Isère avec 40,1% des voix.

Andréa Kotarac dans l’Ain et la Drôme

Les deux départements qui ont été favorables au candidat du Rassemblement National Andréa Kotarac et à sa liste sont l’Ain où ils sont crédités de 14,56 % des voix et la Drôme (14,19%). En revanche, le Cantal et la Haute-Loire leurs ont été les plus défavorable avec respectivement 5,79 % et 6,15 %.