Enquête pour homicide à Grenoble: la jeune SDF n'a jamais disparu

Depuis quelques jours, une jeune SDF de 20 ans, souvent repérée dans l'agglo de Grenoble, était recherchée. On soupçonnait même son compagnon de l'avoir tuée. Finalement, les policiers ont pu la localiser ce vendredi 2 janvier au matin. 

Commissariat de Grenoble
Commissariat de Grenoble © France 3 Alpes
Ce n'est pas rien. Une enquête pour homicide volontaire a bien été ouverte après la déclaration d'une des amies de la "disparue". Pourtant, la jeune femme de 20 ans était en vie. C'est le battage médiatique autour de sa supposée disparition qui aurait poussé cette SDF à se manifester auprès des forces de l'ordre. 

L'affaire a débuté par un appel à la police. Une connaissance affirmait que l'ex-petit ami de la "disparue" lui avait dit avoir tapé cette dernière, avant de la jeter dans l'Isère. Comme les policiers ont réussi à savoir que la supposée victime n'avait pas utilisé son téléphone portable depuis le 19 décembre, il n'en fallait pas plus pour éveiller les soupçons. Le parquet de Grenoble avait alors ouvert une information judiciaire pour homicide volontaire.

Finalement, la SDF avait tout simplement quitté l'agglo de Grenoble et son portable ne marchait plus. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers