Cet article date de plus de 5 ans

Enquête publique sur le tunnel de dérivation du Chambon à Mizoën et Mont-de-Lans

La consultation est ouverte, jusqu'au 18 janvier inclus, sur le projet de tunnel de dérivation, au Chambon. L'entreprise chargée des travaux sera connue fin février pour un démarrage envisagé début mai 2016. 
Si les premiers travaux de sécurisation en rapport avec les risques naturels (chutes de blocs) sont déjà en cours en amont du tunnel (côté Hautes-Alpes), le futur du Chambon s'écrira en 2016. 

Dans le cadre des procédures liées au respect de l'environnement, une enquête publique a lieu en ce moment dans les mairies de Mizoën et Mont-de-Lans.

Les habitants peuvent s'exprimer sur le tunnel de dérivation, la réparation du "tube" actuel étant définitivement abandonnée. La solution consiste donc à s'enfoncer dans le versant pour s’affranchir de la zone de glissement et mettre en sécurité cette partie de la RD1091. 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Durant les 33 jours de l'enquête public, le dossier, comprenant l'étude d'impact et l'avis des autorités, est consultable et un registre est également disponible. 

A l'issue de l'enquête, dans un délai de 1 mois, le commissaire enquêteur établira un rapport.

Les documents resteront à disposition du public pendant 1 an dans les mairies de Mizoën et de Mont-de-Lans, à la Maison du territoire de l'Oisans et sur le site internet www.isere.fr
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tunnel du chambon économie transports