Entre Isère et Hautes-Alpes, fermeture du Grand Tunnel du Chambon

Grand tunnel du Chambon / © Google Street View
Grand tunnel du Chambon / © Google Street View

L'amplification brutale des fissures de la voûte du tunnel, et la découverte de débris sur la chaussée, a accéléré la fermeture de l'ouvrage entre Grenoble et Briançon. Une mesure qui va rallonger le temps de parcours des vacanciers, ceux qui viennent des Hautes-Alpes vers l'Isère et vice versa. 

Par Céline Serrano

Situé sur l'itinéraire qui relie Grenoble à Briançon, -la RD1091-, après les accès à l'Alpe d'Huez et aux Deux Alpes et avant la commune de La Grave, le tunnel fait l'objet d'une surveillance continue depuis une dizaine d'années, en raison d'importants mouvements géologiques constatés sur le versant de la montagne qu'il traverse. Depuis quelques jours, ces mouvements se sont brutalement accélérés et les fissures constatées sur la voûte se sont accentuées.

La fermeture était de toute façon envisagée

La fermeture du tunnel était prévue pour ce vendredi 10 avril à 16 heures, afin d'engager des travaux de confortement. En début d'après-midi, les agents des routes ont constaté la chute de morceaux de voûte sur la chaussée, ce qui a engendré une fermeture immédiate.

La RD1091 est donc coupée entre Mizoën et La Grave, après le carrefour du barrage du Chambon, dans le sens Grenoble-Briançon, et après La Grave, aux confins de l'Isère et des Hautes-Alpes en sens inverse.

 / © Google
/ © Google

Les accès au col du Lautaret et à La Grave restent possibles mais donc uniquement pour les véhicules en provenance de Briançon. 

Deux déviations sont mises en place: 
  • dans le sens Grenoble-Briançon depuis Vizille par la RN 85 via La Mure, le col Bayard et Gap (sauf pour les poids lourds de plus de 26 tonnes), puis la RN 94 en direction de Briançon
  • dans le sens Briançon-Grenoble par Gap et la RN 85 via le col Bayard (sauf pour les poids lourds de plus de 26 tonnes), et La Mure jusqu'à Vizille par la descente de Laffrey, sauf pour les poids lourds supérieurs à 7,5 tonnes et les autocars non autorisés qui devront emprunter, à La Mure, la RD 529 via Saint-Georges-de-Commiers.
Moins évident à première vue, un autre itinéraire est possible, dans les deux sens, via le tunnel du Fréjus et le Col du Montgenèvre. Moins long, mais plus cher en raison du péage (37 euros).

La durée de la fermeture est pour le moment indéterminée. Une expertise aura lieu la semaine prochaine afin d'évaluer les travaux à engager et une éventuelle date de réouverture.

Sur le même sujet

Les + Lus