Entre Isère et Hautes-Alpes, le grand tunnel du Chambon restera fermé “au moins trois semaines”

Difficile d'évaluer le temps qu'il faudra pour rouvrir à la circulation le tunnel du Chambon. Selon les services de la Préfecture, il faudra "au minimum trois semaines" pour venir à bout de la fissure de 60 m de long qui s'est ouverte sur l'ouvrage et a provoqué sa fermeture. 

Par France 3 Alpes

Reportage. En service depuis 1935, ce tunnel de 750 mètres de long traverse un versant de montagne qui bouge. Sous surveillance constante depuis 20 ans, les mouvements géologiques se sont brusquement accélérés.

La fermeture du tunnel pendant la nuit était d'ailleurs prévue pour y engager des travaux. Mais ces derniers jours, les agents des services départementaux  ont constaté l'apparition subite d'une très grosse fissure de 60 mètres de long. Arrivée à son point de rupture, la structure risque de s'effondrer, sa fermeture immédiate est devenue impérative.

C'est un axe majeur de circulation entre Grenoble et  Briançon qui est coupé. Les automobilistes vont devoir être très patients, ou mettre la main au portefeuille.La déviation par Gap via La Mure, rallonge le temps de trajet d'environ une heure trente. Moins longue, celle par le tunnel du Fréjus exige 37 euros de péage.

Dès lundi un diagnostic des travaux à engager devrait permettre d'envisager une date de réouverture du tunnel. Pas avant trois semaines c'est sûr. La mise en place d'une navette fluviale contournant le tunnel par le lac du Chambon est envisagée, mais elle aussi, est techniquement compliquée à mettre en oeuvre.

Reportage de Celine Serrano & Dominique Semet
Le tunnel du Chambon fermé pour 3 semaines
Intervenant : Hervé Monnet, Dir. adjoint des mobilités au Conseil Départemental




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus