Épisode de canicule : à quoi faut-il s’attendre en Isère, Savoie et Haute-Savoie ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par AM

Dans un contexte inquiétant de sécheresse et de risque d’incendies, une vague de chaleur exceptionnelle en provenance du Sud-Ouest a commencé à se déployer sur la France ce mardi. Avec un ou deux jours de décalage, les Alpes ne seront pas épargnées.

Avec l’arrivée d’un air chaud venu du Maghreb en passant par l’Espagne qui suffoque déjà, le Sud-Ouest français est depuis ce mardi 14 juin touché par une vague de chaleur exceptionnelle à cette période de l’année. Par endroit, les températures atteignent déjà 34 à 36 °C. Une canicule qui va progressivement s’étendre jusqu’au week-end en passant par les départements alpins. À quoi devons-nous nous préparer en Isère, Savoie et Haute-Savoie ? L'ancien responsable du centre Météo France des Alpes du nord, Serge Taboulot, partage avec nous ses prévisions et recommandations. 

Quand le pic de chaleur est-il prévu ?

"Nous sommes, dans les départements alpins, en décalage avec la vague de chaleur qui envahit le Sud-Ouest de la France. Il fait déjà ce mardi 35 °C à Toulouse ! Nous n’y sommes pas encore car nos températures nocturnes restent fraîches, de l’ordre de 15 °C. Par contre, à partir de mercredi 15 juin, la chaleur va progressivement grimper. Il est probable que le pic soit atteint chez nous samedi avec des températures aux alentours de 38 °C sous abris".

Allons-nous atteindre des records ?

"Oui, nous risquons de battre des records toutes années confondues sur cette période pré-estivale en Isère, Savoie et Haute-Savoie, même si nous ne devrions pas être dans le paroxysme de l’événement. Les pics vont se situer dans l’Ouest de la France, sur la côte Atlantique, avec des températures qui vont allégrement atteindre 40 °C sous abris. Même s’il va faire très chaud, nous serons, dans les Alpes du nord, un cran au-dessous".

Combien de temps cela va-t-il durer ?

"Cet épisode de canicule risque de durer entre quatre et cinq jours, de mercredi à dimanche, pas plus. Nous reviendrons aux normales de saison autour de 20 juin".

Quelle attitude adopter ?  

"Il faudra, comme toujours en de pareilles circonstances, demeurer vigilants envers les plus fragiles, nourrissons, personnes âgées ou particulièrement vulnérables. La canicule peut provoquer une déshydratation, l’aggravation d’une maladie chronique ou encore un coup de chaleur.

En résumé, boire beaucoup d’eau, éviter de sortir ou alors évidemment porter un chapeau et des vêtements légers. Pendant la journée, fermer volets, fenêtres et rideaux. La nuit, penser à aérer les pièces.

Cette phase de canicule ne devrait normalement pas avoir de grosses conséquences sanitaires sur la population. C’est en général quand la canicule s’installe sur une dizaine de jours que le risque est très important".

Les conseils sur la bonne attitude à adopter sont rappelés sur le site Santé Publique France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité