Les ex-salariés d’Ecopla lèvent leur blocage devant l’usine de Saint-Vincent-de-Mercuze

© Maxence Regnault / France 3 Alpes
© Maxence Regnault / France 3 Alpes

Mobilisés depuis le 20 décembre pour s’opposer au déménagement "furtif" des machines, les ex-salariés d’Ecopla ont levé leur blocage et accepté de laisser passer les camions du repreneur italien Cuki, à la condition qu’ils ne déménagent pas les machines, révèle France Bleu

Par France 3 Alpes

Voilà deux jours qu’ils étent mobilisés pour empêcher le repreneur d’emporeter les machines. Les salariés d’Ecopla qui se battent pour conserver leur entreprise ont accepté ce jeudi 22 décembre de laisser passer les camions du repreneur à la condition qu’ils n’emportent pas les machines.

Ils ont également obtenu la tenue d’une table-ronde, le 10 janvier prochain à Bercy avec Cuki et en présence d’un représentant du ministère de l’Économie. Ils rencontreront un conseiller du président de la république, en déplacement dans la région.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus